Les ferments lactiques sont des micro-organismes vivants et participant au bon équilibre de notre flore intestinale, aussi appelé microbiote intestinal. Aussi connues sous le nom de bactéries lactiques : si nous mangeons des yaourts, c’est grâce à leur pouvoir de fermentation.
Découvertes au début du XXème siècle, c’est Henry Tissier – un chercheur de l’Institut Pasteur – qui remarque qu’elles sont normalement présentes dans la flore intestinale mais absente chez les enfants atteint de diarrhées.

ferments lactiques
prendre soin de ses besoins

 Les supers-pouvoirs des ferments lactiques :

Outre le fait qu’ils participent au goût et à la bonne conservation des aliments en faisant baisser leur pH, ces gentilles bactéries prennent soin de notre système digestif.
Elles transforment le lactose (sucre du lait) en acide lactique et en permettent sa digestion par les personnes intolérantes. Les bactéries lactiques stimulent la digestion de façon générale et nous aident à réduire les gaz intestinaux. Elles ont une action positive et boostant notre flore intestinale et notre système immunitaire, notamment après une période de stress ou une prise d’antibiotique.
Comme tout autre aliment, on veillera à ne pas en abuser puisqu’une consommation excessive peut provoquer des diarrhées.

Ou trouver des ferments lactiques :

On les retrouve dans les produits dit lacto-fermentés : ils se nourrissent du sucre pour le transformer en acide lactique. On en trouve dans le yaourt, bien sur, mais aussi dans :
– Le saucisson
– Les olives
– La choucroute, qui peut alors se consommer crue pour profiter de ses vertus
– Légumes et jus lacto-fermenté, qui s’achètent en épiceries bio
– Les formes lacto-fermentées du soja : tempeh, miso, natto, shoyu et tamari
– Le kéfir
– En complément alimentaire, pour une action ciblée et efficace