Survenant en général entre 45 et 55 ans, la ménopause correspond à la fin de l’activité reproductive de la femme. Le cycle hormonal de la femme cesse alors et l’activité des hormones se modifie. Si cette période est naturelle, elle peut néanmoins s’accompagner de symptômes plus ou moins gênants au quotidien. Les compléments alimentaires, naturels ou à base de plantes, peuvent soulager les symptômes liés à la ménopause : Troubles de l’humeur et irritabilité, sécheresse vaginale et cutanée, douleurs articulaires, bouffées de chaleur et sueurs nocturnes…

Soulager la ménopause naturellement

  • Les phyto-hormones seront à choisir en fonction de l’équilibre hormonal. Il existe des plantes “oestrogen-like” (comme le soja qui contient des isoflavones, par exemple) et des plantes “progesteron-like” (comme le gattilier).
    Dans le cas des compléments alimentaires contenants des phyto-oestrogènes, la dose maximum conseillée est de 1mg par kilo et par jour. On veillera alors à prendre soin de sa flore intestinale à l’aide de probiotiques, puisque la qualité d’absorption de ces compléments en dépendra. En cas d’hypothyroïdie, il convient de demander conseil à son médecin.

Ces plantes et compléments alimentaires sont complètement déconseillés en cas de cancer hormono-dépendant ou d’antécédents.

• Les Oméga-3 et Oméga-6 sont un peu des superstars ! Ils permettent de nourrir et préserver la peau mais aussi d’améliorer la qualité du sommeil et de diminuer les troubles de l’humeur. En préventif, ils permettent d’éviter les maladies cardiovasculaires et les inflammations.

On trouve ces acides gras essentiels dans les huiles de poissons, huile de lin, huile de périlla, huile de colza…

  • Pour lutter contre le vieillissement cutané, l’huile de bourrache est toute indiquée ! Riche en oméga 6 et vitamine E, elle se fait anti-oxydante, hydrate et nourrit la peau. On pourra aussi prendre du Zinc, la dose idéale étant de 12mg par jour pour une femme, qui en plus de prendre soin de notre peau, aide à limiter les réactions inflammatoires.
  • Le sélénium a un effet anti-oxydant. Il protégerait notre peau, nos yeux et préviendrait de la maladie d’Alzheimer.
  • Le magnésium, si possible sous sa forme bisglycinate et accompagné de taurine, améliorera la qualité du sommeil et les troubles de l’humeur. Incontournable pour une femme active, fatiguée ou prédisposée au stress.
  • Multi-cartes et indispensables, on veillera à un apport des vitamine B9 et B12, suffisant pour éviter la sècheresse cutanée, les troubles du sommeil et de l’humeur et protéger le système nerveux.

La femme ménopausée et son hygiène de vie

Les compléments alimentaires doivent être prit dans le cadre d’un régime alimentaire variés. On privilégie ses légumes le plus frais et bio possible, on limite les produits ultra transformés et les sucres raffinés. L’apports de vitamines et minéraux doit être quotidien pour éviter les problèmes tels que l’ostéoporose. L’activité sportive sera à choisir en fonction des besoins et des affinités de chacune : yoga, natation, randonnée… Indispensable pour soutenir le système immunitaire, contrôler la prise de poids et se sentir en forme et épanouie !

Sources :

https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT-QR-phyoestrogenes.pdf

https://journals.lww.com/menopausejournal/Abstract/2009/16020/Effects_of_ethyl_eicosapentaenoic_acid_omega_3.22.aspx

Élodie Tronquoy. Les compléments alimentaires de la ménopause. Sciences pharmaceutiques. 2015.