Les probiotiques sont depuis des années partout, ils sont effectivement quelques fois vus comme effet de mode. Les magazines féminins, de santé et autres en parlent sans arrêts.

Professionnels de la vente de probiotiques et compléments alimentaires s’accordent tous pour dire qu’outre le phénomène de mode de ces produits c’est avant tout un réel apport en termes de résultats.

Mais qu’en est-il vraiment ? On croit tout connaître des probiotiques et compléments alimentaires. Et vous qu’en savez-vous ? Un petit retour sur les fondamentaux si vous le voulez bien.

1. L’origine des probiotiques

L’origine des probiotiques remonte à des siècles. On peut dire d’eux que ce sont des micro-organismes vivants (bactéries ou levures) que les industriels ajoutent à des produits alimentaires que nous consommons tels que les yaourts, les céréales etc. qui une fois ingérés ont une action bénéfique sur notre santé microbiote sur un individu sain. Ce concept a notamment été revu en 1989 pour l’appliquer à des dérèglements non alimentaires (eczéma, allergies, etc). Enfin, récemment nous avons pu voir exploser le concept appliqué avec des végétaux. Mais les probiotiques sont également ingérés sous forme de gélules notamment car les trouver dans l’alimentation ne suffit généralement pas pour en consommer une dose appropriée pour vos besoins.

Ces incroyables bactéries constituant notre flore intestinale, nous permettent de rester en bonne santé et de défendre notre organisme contre les bactéries nuisibles qui contribuent à nous rendre malade. Elles nous permettent aussi de mieux digérer les aliments et ainsi de permettre de bénéficier de meilleures conditions de digestion. Il est dit qu’elle facilite la digestion du lactose présent dans les produits laitiers pour les personnes qui y sont intolérantes.

2. Le fonctionnement des probiotiques

Le tube digestif étant colonisé par des milliards de bactéries elles participent toutes à la bonne santé et la stabilité de notre système digestif et contribuent au maintien de la santé de l’individu. Les maladies infectieuses ou digestives peuvent contribuer à la déstabilisation de cet équilibre et notamment l’ingestion d’antibiotiques.

Pour remédier à cela, il est donc essentiel de la rétablir en prenant des probiotiques.

Il en existe de multiples chacun ayant une fonction et bénéfice particulier.

Ainsi les probiotiques fonctionnent en agissant de 3 manières différentes sur nous : il module l’activité de votre système digestif, il va donc renforcer l’immunité lorsqu’elle est basse ou dans le cas d’un enfant qui construit la sienne ou d’une personne âgée.

Il diminue la suractivation de votre système lors d’allergies ou maladie inflammatoire. Elle améliore la production de mucus digestif (barrière de protection) et la production d’anticorps type IgA.

Enfin, elles ont des effets antimicrobiens, elles prennent la place des microbes et empêchent leur prolifération et donc la maladie.

Pourquoi parle-t-on souvent de ceux contenus dans les yaourts ?

Les bactéries lactiques sont celles qui représentent la majorité des bactéries des probiotiques et produisent de l’acide lactique.

Enfin, sachez que le microbiote est unique et qu’aucun n’a le même. Il est constitué dès la naissance grâce à son environnement et se développe jusqu’à arriver à maturité à 2 ans. Puis tout au long de la vie et de son mode de vie, le microbiote change au fil des évènements, des maladies …

Il est donc essentiel de le préserver et cela passe également par l’alimentation que nous choisissons d’avoir.

3. Les effets des probiotiques

En réalité, vous entendrez des professionnels de santé douter de l’efficacité réelle des probiotiques or, le fait est qu’ils n’ont aucune preuves à apporter sur le fait que les probiotiques pourraient ne pas marcher. Le tout est de savoir si vous constatez des résultats et si cela vous apporte réellement des effets positifs. C’est l’essentiel.

3.1 Les dérèglements digestifs

Il est en effet prouvé scientifiquement que certaines souches probiotiques ont une réelle efficacité sur l’amélioration de la flore intestinale.

Certains troubles liés à la digestion difficile, aux gonflements, aux diarrhées, constipations, syndrome du côlon irritable, sont autant de troubles évités grâce à leur prise en charge.

Les probiotiques peuvent aider votre transit à récupérer tonus et vitalité en faisant une cure (85% de nos cellules immunitaires sont logés dans notre intestin).

3.2 Les probiotiques : une aide pour mincir

Ainsi, les probiotiques ont également des vertus minceurs accentués par la souche Lactobacillus Gasseri connue pour favoriser l’élimination des graisses, réduit l’absorption de graisse dans l’organisme.

De nombreuses études ont démontrés que les personnes en situation d’obésité avaient une flore intestinale déséquilibrée, l’alimentation doit être modifiée et l’ingestion d’aliments riches en probiotiques choisie.

3.3 Les dérèglements intimes féminins

Liés aux hormones, sa mise en place à la puberté, en cas de changements hormonaux importants : grossesse, ménopause, la flore vaginale subit des déséquilibres. En sécrétant des acides lactiques, elles permettent de préserver une flore vaginale à pH bas qui évitent des infections.

A l’équilibre, cette flore garantit un effet antimycosique et antibiotique mais en à l’inverse elle ne prévient pas les mycoses, infections urinaires ou vaginale.

Ainsi, plusieurs facteurs sont propices à la prolifération des infections :

  • Le port de vêtements trop serrés ;
  • Un excès d’hygiène ou l’usage de produits inadaptés ;
  • La prise de médicaments ;
  • Le stress ;
  • Une maladie (diabète, problème thyroïdien…) ;
  • Le tabagisme ;
  • Certains moyens contraceptifs (faiblement dosés en œstrogènes).

3.4 Les probiotiques pour enfants

Il arrive que les enfants soient sujets aux allergies. Les probiotiques ont aussi une action en cela et permettent de réduire l’effet allergique voire de l’arrêter complétement.

Certaines bactéries présentes dans l’intestin préviendraient les allergies alimentaires en prévenant la sensibilisation aux allergènes.

Ces bactéries empêcheraient les allergènes d’entrer dans le sang et donc minimise l’exposition de votre organisme.

Cette théorie explique donc que l’origine des allergies seraient dû à une perturbation de la flore intestinale dû elle-même aux diverses expositions (hygiène excessive, alimentation, prise d’antibiotiques).

Les probiotiques seraient donc la solution à la fin d’allergies alimentaires multiples.

Ceci-dit les conditions à la réussite des probiotiques sur ces dérèglements sont :

– être vivants (ou lyophilisés) ; une condition est nécessaire à la survie et l’efficacité des probiotiques : humidité relative résiduelle de moins de 4 %.

– s’agir de souches sélectionnées pour l’effet recherché (ex. : dans Lactobacillus acidophilus, il existe des milliers de souches dont chacune a un effet différent) ;

– résister à l’acidité gastrique et à la bile ; « pour être efficaces sur la flore intestinale », il faut que les probiotiques parviennent vivants dans le côlon et « en nombre suffisant ». Ils ne doivent donc pas être dégradés à la suite de leur passage dans l’estomac et « doivent être capables de résister à l’acidité gastrique et aux sucs pancréatiques »2;

– être utilisé en cure d’au moins 10 jours par mois ;

– avoir bénéficié d’une démonstration d’efficacité tant chez l’être humain sain que chez le malade.

4. Les résultats des probiotiques

Les résultats établis scientifiquement ont prouvé à de multiples reprises l’efficacité des probiotiques dans les nombreux cas cités dans cet article.

Une étude japonaise a démontré que le L. Gasseri avait des vertus amincissantes et aidait à éliminer et à la réduction des graisses dans l’organisme.

Ces chercheurs japonais ont ainsi découvert qu’ils étaient efficaces particulièrement pour perdre du vendre.

Après 12 semaines d’observations sur des personnes en situation de surpoids, toutes avaient mincis sans qu’aucuns n’est à modifier sont régime alimentaire ni même pratiqué une activité sportive une seule fois en plusieurs semaines.

D’après les scientifiques, cela serait dû au fait que les probiotiques ont permis de renforcer leur flore digestive et a permis d’éliminer la graisse surtout ventrale, celle considérée comme dangereuse pour la santé.

Il existe en effet une multitude de probiotiques vendus sur le marché et sur les sites e-commerce. Soyez au fait de la qualité de probiotiques achetés car elle peut ne pas être semblable suivant le nombre de milliards de bactéries selon qu’elle soit établie par boîte, dose quotidienne et gélule.

Sur le marché actuel, une gélule (de L. Gasseri par exemple) contient entre 14-15 milliards de bactéries par gélule et pour un probiotique dédié à la digestion près de 10 milliards de bactéries.

Vous trouverez des articles dédiés aux thèmes précédemment énoncés dans ce dossier pour plus de précisions sur les probiotiques.

Sources : Passeportdesanté.fr / Doctissimo.fr / Wikipédia