Probiotiques articles oxagood

On a souvent tendance à vouloir expliquer nos sensations, nos problèmes de santé par rapport et en raison de ce qui nous entoure, plus précisément vis-à-vis de notre environnement. La douleur articulaire n’échappe pas à cette règle ainsi que les douleurs musculaires qui entrent dans le cadre des pathologies de la mécanique et de la dynamique du corps humain. Souvent ses signes sont le témoin de soucis bien plus graves qui sont patents comme les infections ostéo-articulaires, les cancers osseux ou la rhumatoïde maladie.

Quand la Médecine traditionnelle chinoise parle de l’humidité, elle se réfère souvent à l’humidité de l’atmosphère. L’humidité atmosphérique ainsi que les changements fluctuants de la pression de l’air, du niveau d’ensoleillement serait selon eux des facteurs majeurs déterminant l’état de santé d’une personne. En effet, bien qu’invisible, cette humidité atmosphérique ne nous est pas étrangère, car on peut facilement la sentir. Allant d’une humidité relative où l’on a un air sec, à une atmosphère plus confortable quand la teneur en humidité augmente de moitié puis à une atmosphère humide où la concentration dépasse les 80 %. Dans ce même contexte, les plantes et l’homéopathie peuvent venir à bout du malaise douloureux. Le syndrome du mal aux articulations dues à l’humidité et aux différents changements climatiques réguliers peut en particulier être prévenu par l’utilisation du cassis ou du curcuma associé à l’harpagophytum procumbens.

 

Les variations atmosphériques auto et les douleurs musculaires

 

Il faut savoir que les autos ainsi que les autres appareils technologiques dégageant des produits volatils altèrent grandement l’atmosphère. Ces produits vont nuire à un équilibre fragile de la couche atmosphérique sans s’en dégager rapidement du fait que leur cycle de vie est long et leur élimination difficile. Ceci va alors se répercuter sur la santé des personnes vivant sous cette atmosphère pesante et salie. D’après des études faites aux États-Unis d’Amérique, le climat entre autres l’humidité va influer sur l’état physique, mais aussi psychologique d’un individu.

La fibromyalgie est l’atteinte des fibres fibromyalgiques des muscles rouges squelettiques, tout simplement de l’unité fonctionnelle du muscle squelettique humain, elle se traduit par des douleurs lancinantes ainsi qu’une hausse minime de la température corporelle. Pouvant être confondue avec une forte grippe ou un rhume par les douleurs musculo-articulaires, cette douleur des muscles reste isolée dans la majorité des cas.

Par contre, en présence de signes d’infection ou d’inflammation, que ce soit localisé comme les rougeurs chaudes au toucher ou les voussures rouges, il faut penser à une inflammation du tissu musculaire. Les atteintes légères peuvent être traitées rapidement et avec des moyens faciles d’accès et d‘utilisation. Une articulation rouge pendant quelque minute avec une douleur nécessite un soulagement immédiat, par une cure d’antalgique thermal ou physique, par des médicaments antalgiques faibles ou des antispasmodiques. On peut guérir le mal par des moyens naturels comme avec du curcuma ou du CASSIS de manière à le faire de façon régulière. S’il s’agit d’autre cause nécessitant un traitement médicamenteux, un avis médical doit toujours être pris après un soulagement et relaxation du muscle par de l’huile en cataplasme ou en massage.

En médecine, quel que soit le pays ou le type de médecine que l’on y enseigne, on inculque que la meilleure des traitements que l’on puisse administrer c’est le sommeil, un sommeil réparateur réduit la douleur et guérit le syndrome. Ce qu’il ne faut surtout pas oublier c’est que le corps humain arrive à se reconstruire et à se régénérer qu’il y a de la médication ou non. Le traitement agira surtout à faire accélérer la « guérison » et ainsi permettre au corps d’avoir un équilibre correct. Pour que les corps puissent atteindre un optimum de guérison, il lui faut du repos, beaucoup de repos, un sommeil réparateur et une bonne alimentation. Un bon médecin praticien qui donne des conseils à ses patients va prescrire en premier lieu le sommeil, au total une personne doit dormir une année sur trois pour pouvoir maintenir et faire évoluer son être tout entier.

Le stress physique et le surmenage du corps entier va entrainer la fatigue des tendons, les appareils qui relient nos muscles à nos os et qui à ce point vont nécessiter bien plus que de simples traitements médicamenteux. Une fois que les tendons sont atteints, les muscles sont « paralysés » de leurs actions, on assiste à une impotence fonctionnelle, de même pour les os qui ne seront que de simples charpentes du corps sans autre utilité en termes de fonctions.

Une polyarthrite qui touche plusieurs régions articulaires peut en effet être en relation avec un changement de météo. Comme chez les personnes âgées qui se plaignent de douleurs à cause de leurs articulations vétustes, un changement brusque de température et de pression dans l’air peut affecter l’articulation de telle sorte que celle-ci en souffre grandement. L’infection articulaire ou arthrite ainsi que les autres atteintes articulaires mécaniques liées à beaucoup d’exercice physique sont très fréquentes sur le genou ainsi que la hanche. Le traitement symptomatique de la douleur dans ce cas va utiliser un produit riche en acide et en minéraux qui aura un effet immédiat dans l’accalmie de la douleur.

Le dernier stade du traitement est d’éliminer l’origine du problème. Si c’est lié à l’environnement, on essaye de soit adapter notre environnement à nos corps soit de nous adapter nous à cet environnement qui nous entoure. Si la cause est infectieuse, on le traite par des antimicrobiens de synthèse ou naturels. Et ainsi pour toutes les causes, néanmoins dans l’urgence, on est obligé de toujours soulager une douleur.

 

Relation entre la météo, les douleurs musculaires au pied et les soins envisageables

 

Une équipe de chercheurs et de scientifiques de l’université anglaise de Manchester au Royaume-Uni a cherché à savoir s’il existe une corrélation entre le mauvais temps et les douleurs articulaires et musculaires. Les résultats sont assez étonnants, en effet, dans la majorité des cas, les personnes atteintes de rhumatismes et de myalgies reconnaissent être plus souffrantes par un temps humide et froid avec ou sans état de stress. Dans cette étude, présenté en septembre de l’année dernière dans un festival scientifique britannique, il est démontré que plus le temps est ensoleillé, moins les personnes se plaignent de douleurs au niveau de leurs articulations et de leur de leurs muscles. Et aussi que pendant les saisons humides et froides, la sensation douloureuse est beaucoup plus importante.

Une personne qui a froid peut ressentir une aggravation de la douleur avec le froid qui s’installe. À un certain degré, le froid est en fait un antalgique efficace c’est-à-dire qu’il va dissoudre, si l’on peut le dire, la douleur. Mais dans la majorité des cas, le froid elle-même va être source d’une autre sensation douloureuse très désagréable, car il va stimuler directement les nerfs sensitifs de la peau et donc stimuler directement la sensation douloureuse que le cerveau percevra. Un bon traitement par des médicaments seront préconisés pour les douleurs se localisant dans la hanche, ceci en prévention, car une douleur de la zone pelvienne est toujours une urgence, alarmante du fait qu’elle renferme beaucoup de structure anatomique qui porteront à confusion plus d’un. La meilleure manière de prévenir les complications et de guérir des articulations douloureuses lors des maladies auto-immunes est de consulter médecin. Une maladie auto-immune est une atteinte systémique, c’est-à-dire que plus d’un système est atteint, entre autres et bien plus fréquemment que les autres systèmes, le système musculo-articulaire. Les douleurs dans ce cas seront chroniques, prolongées sur une très longue durée, invalidantes pour le patient et très désagréable pouvant nécessiter une approche psychologique ou même psychopathologique dans certains cas. Une douleur trop prolongée peut en fait rendre une personne accro à un antalgique très puissant de l’ordre des opiacés, à l’alcool ou à la drogue pour soulager un tant soit peu sa douleur.

Concernant la colonne vertébrale, les symptômes douloureux peuvent être jugulés par l’usage des huiles essentielles par le biais d’une massothérapie. Cette technique est devenue une discipline médicale à part entière et a déjà fait ses preuves chez des patients souffrants de lombalgie ou de radiculalgie localisée. Cela va agir de telle sorte que les muscles vont pouvoir se détendre par le massage et la douleur se dissiper par la relaxation musculaire.

On peut donc affirmer que le niveau de la météo peut influer sur les souffrances articulaires d’un patient, en effet on ne peut pas contrôler la météo, mais on peut l’anticiper facilement et nous adapter en fonction de cette dernière. Le corps humain est une machine complexe, même pour les choses simples de la vie, de multiples mécanismes sont en œuvre pour les effectuer. Le corps peut tolérer la douleur à un certain stade et s’adapter en fonction de celle-ci, mais à un certain niveau de douleur ou à un certain niveau d’atteinte corporelle, le corps va lâcher et aura besoin d’aide extérieure. Après la consultation d’un médecin, il se pourrait qu’une intervention chirurgicale ait lieu. Toutefois, sachez que cette dernière provoque des douleurs post opératoire ou DPO qui peuvent fragiliser les fonctions nécessaires de l’organisme.

La médication traditionnelle, naturelle et physique reste un très bon moyen de soulagement et de guérison de la douleur, mais les molécules de synthèse de la médecine moderne ne sont pas en reste pour les situations d’urgence. Le tout c’est de savoir comment bien les utiliser sans pour autant en devenir dépendant.