Savoir les essentiels et soins en quelques minutes

Probiotiques articles oxagood

Après une course à pied ou une course de ski, on pourrait ressentir un inconfort dans nos mouvements et une douleur au genou. Dans certains cas, ces douleurs pourraient survenir en raison d’un surpoids important. Si certaines personnes peuvent tout de même la supporter, d’autres se plaignent de maux atroces aux genoux. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Comment faire pour que la douleur passe en quelques minutes ?

La douleur articulaire est l’une des douleurs les plus fréquentes dues aux traumatismes, à l’arthrite aigüe et chronique ou à l’usure liée à l’âge. C’est ainsi que le Pr Francis Berenbaum, chef de service de rhumatologie à l’hôpital Saint-Antoine et ses équipes ont effectués des recherches scientifiques pour éclaircir certains points à ce sujet. Selon eux, la douleur articulaire du genou peut avoir deux origines distinctes, soit il s’agit de douleur mécanique, soit il est question de douleur inflammatoire.

 

L’excès d’acide urique, facteurs de risque de l’arthrose et les compléments alimentaires existant pour les apaiser

 

La résolution des problèmes liés au genou est parfois longue. Ce dernier se compose en réalité de 3 articulations : l’articulation entre le fémur et le tibia, l’articulation entre le fémur et la rotule et l’articulation entre le tibia et le péroné.

En termes de surface articulaire cartilagineuse, le genou est la plus grande et la plus complexe articulation du corps qui est très susceptible aux traumatismes, à l’usure naturelle et aux gouttes et qui s’expose le plus facilement au risque de l’arthrose. Juste des mauvaises positions et mouvements et on peut en payer le prix fort, par la suite on peut être sujet à une entorse ou une déchirure des ligaments et des ménisques, des phénomènes pouvant conduire aux causes de l’arthrose sur le long terme.

L’arthrose du genou est une douleur articulaire externe, plus précisément une déformation progressive du genou, c’est-à-dire, la dégradation et irréversible du cartilage au niveau des articulations recouvrant les extrémités des os. Ce dernier est caractérisé par l’usure du cartilage articulaire et des phénomènes inflammatoires. Il peut se produire à tout âge, pourtant son incidence augmente avec l’âge. Pour identifier cette douleur articulaire due à l’arthrite aigüe, une maladie chronique plus importante, on doit passer par un examen clinique essentiellement pour le diagnostic de l’arthrose. La réalisation de ce dernier permet entre autres d’identifier l’origine de la pathologie et le niveau d’atteinte du cartilage au niveau des genoux.

L’excès d’acide urique dans le sang appelé aussi hyperuricémie entraîne une goutte, qui se manifeste par une crise appelée crise d’arthrite aigüe, causée par une surproduction d’acide urique dans l’organisme à partir du métabolisme des protides ou bien à un défaut d’élimination urinaire. Il faut alors éviter les aliments riches en acide urique comme les fruits de mer, les choux, les champignons, les épinards, les viandes fumées, la sardine, etc. tout ce qui peut amener à un effet de surpoids, et pourtant, on peut prendre des éléments riches en matière minérale.

Chez la femme, la goutte n’apparait qu’après la ménopause. La sédentarité, l’obésité, l’alcoolisme, les facteurs alimentaires jouent en effet un rôle favorisant les symptômes de la ménopause.

L’arthrose, qui est la forme d’arthrite la plus courante s’obtient souvent à la suite d’un exercice physique très intense provoquant un dommage articulaire qui résulte d’une blessure ou d’un traumatisme en créant fréquemment une infection. Cette infection peut toucher de nombreux points articulaires, à savoir les genoux, les cervicales et les lombaires, le pouce, la hanche, la cheville ainsi que les épaules.

Il est souhaitable d’adopter des traitements doux, spécialement une poche contenant de la glace qui peut également réduire la douleur ainsi que de faire dégonfler l’articulation, pour éviter de prendre trop d’anti-inflammatoires présentant des effets secondaires.

Pour soulager les douleurs en profondeur, faire un traitement par massage en douceur de la jambe et de l’articulation deux fois par jour avec de l’huile d’olive est plus que conseillé.

La consommation d’aliments anti-inflammatoires et riches en nutriments est aussi indispensable pour remédier à cette douleur qui fait souffrir de nombreuses personnes. A priori, les repas au quotidien devraient contenir des éléments riches en oméga-3 comme la sardine ou le hareng et des légumineuses (légumes germés, légumes verts…), des vitamines D. Pour la santé des articulations, il est aussi préférable d’avoir les graines de chia, la canneberge les baies de goji au menu. Aussi, n’oubliez pas d’utiliser des plantes aux vertus thérapeutiques comme le curcuma et les feuilles de cassis de façon régulière pour stimuler la production des hormones anti-inflammatoires dans le corps et pour calmer le mal de genou.

 

Les lésions des ménisques, une douleur articulaire traitée à partir d’un puressentiel articulations

 

Les lésions méniscales touchent bon nombre d’homme et de femme, surtout les séniors. Ces lésions provoquent des douleurs et des blocages ainsi que des épanchements articulaires douloureux. Elles peuvent être dégénératives dans certains cas et traumatiques dans d’autres cas… Le genou dispose de deux ménisques, l’un d’un côté intérieur et l’autre du côté extérieur. Plus souvent, le ménisque interne est atteint par les lésions méniscales. Le genou présente aussi une bandelette appelée bandelette ilio-tibiale, une longue bande de tissu multifonctionnelle qui s’attache sur le bassin et descendre jusqu’au genou sur le côté externe…

… Un faux mouvement de la jambe et du genou peut entrainer souvent une blessure de surutilisation et causer le syndrome de la bandelette ilio-tibiale. Face aux articulations douloureuses, ce syndrome de la bandelette ilio-tibiale doit être soigné par un professionnel santé. À cet effet, il pourrait être indispensable de réaliser un examen clinique permettant de mesurer le niveau d’atteinte de la mobilité, la souplesse, la stabilité du bassin, du genou, ainsi que la façon de marcher.

Dans le cas d’un manque de souplesse de la bandelette ilio-tibiale, l’articulation subira des répercussions, des douleurs sur l’avant-genou faisant souffrir plusieurs personnes durant leurs activités sportives. D’où le syndrome fémoro-patellaire, une douleur à la rotule plus précisément. Il touche la plupart du temps les sportifs, les adolescents et les jeunes adultes. Chez la femme, la prévalence de ce syndrome est plus élevée que chez les hommes d’après les diagnostics réalisés sur cette dernière. Ce syndrome est causé par une faiblesse de certains muscles de la cuisse et de la hanche, et aussi un manque de coordination des muscles de la cuisse. L’effet dangereux de la rotule, c’est le désaxé de cette dernière si le côté externe est plus fort. Donc il est important d’avoir l’équilibre musculaire entre les groupes musculaires de la cuisse. La rotule en question devra passer une action plus délicate, l’éviction de certains mouvements est préconisée pour le maintien d’une bonne santé des genoux. Parmi les exercices à éviter ou à atténuer, on peut citer les exercices de saut, les exercices de flexions du genou, la nage en brasse et les escalades.

Le pied et la cheville peuvent aussi subir une douleur aggravante suite à l’issue de différents facteurs : les entorses, les tendinites, fracture ou rupture du tendon d’Achille, des douleurs liées à l’arthrose ou à des blessures répétées. Dans certains cas, il se pourrait que les problèmes de santé ressentis au niveau du genou soient dus à la flexion et à l’extension de cette dernière. On parlera alors de malformation de la rotule et/ou de la gouttière sur laquelle le fémur peut glisser pour effectuer des mouvements. C’est ce qu’on appelle la dysplasie, une maladie qui peut entraîner un handicap.

Pour avoir un corps plus souple et plus contracté, un massage doux à l’aide d’un gel puressentiel est idéal à réaliser sur les zones étendues comme les chevilles ou les genoux, pour que les rotules remplissent bien leur fonction. Ce traitement médicamenteux à base d’huile essentielle médicale permet donc de soulager naturellement la douleur et d’atténuer les tensions articulaires et musculaires qui font partie des causes les plus courantes de déficience dans de nombreux pays comme la France. En une phrase, pour éliminer les symptômes de ces douleurs articulaires, ce genre de traitement est abordable. De plus, il ne présente aucun effet secondaire.

À part le massage doux kinésithérapeute, il y a aussi l’application de la chaleur, c’est-à-dire une cure thermale se basant sur l’application de boues chaudes autour des articulations pour affaiblir la douleur rapidement en quelques minutes. Par contre s’il y a apparition d’une zone rouge et gonflée sur le genou, une poche de glace est nécessaire pour réduire l’inflammation. Vous pouvez aussi opter pour l’homéopathie, un traitement à base de plante médicinale pour atténuer les sensations douloureuses ressenties au niveau de vos genoux.

Bref, la douleur articulaire au genou peut avoir comme origine de nombreuses pathologies liées directement ou indirectement aux fonctions de l’un ou des deux genoux. Elle peut être de type dégénératif comme la gonarthrose ou de type inflammatoire comme la polyarthrite rhumatoïde. L’application d’huile essentielle peut dans certains cas être suffisante pour soulager la douleur tandis que dans d’autres cas, une intervention chirurgicale pourrait s’imposer. À la suite de cette intervention, des contrôles médicaux peuvent être nécessaires pour assurer le bon retour à l’état normal des fonctions de l’articulation et pour minimiser la perception des DPO (Douleurs Post-Opératoire) dans l’organisme.