Probiotiques articles oxagood

Plusieurs douleurs articulaires aux doigts expliquent le cas de l’arthrose aux doigts. Ce dernier se manifeste par des poussées de douleur ou une déformation des doigts. Au début on constate une formation de nodosités sur le majeur et l’index, puis probablement sur les autres doigts. L’évolution de l’arthrose des doigts est lente et habituellement, il touche les dernières phalanges. Ce dernier peut aussi être à l’origine des douleurs surgissant dans d’autres endroits du corps comme les genoux, les hanches, les poignets, les coudes et les articulations MTP ou Métatarso phalangiennes, des parties où il y a souvent du liquide synovial.

L’arthrose est caractérisée par trois lésions anatomiques : la destruction du cartilage articulaire et la présence de géodes dans l’os autour de l’articulation, la condensation osseuse sous le cartilage et la présence d’excroissances osseuses. L’évolutivité d’une arthrose se voit sur la vitesse de diminution de l’interligne articulaire à la radiographie. A priori, il n’existe pas d’analyse biologique qui permet d’identifier avec précision le niveau de cette évolution, on se contente de se baser sur l’aggravation progressive et le blocage articulaire. Par ailleurs, l’apparition de la limitation des mouvements (ankylose) et des déformations constitue l’élément majeur de cette évolution. Les lésions arthrosiques sont irréversibles et entrainent un raidissement articulaire pouvant évoluer vers une importance partielle.

 

La polyarthrite rhumatoïde et l’arthrose, des pathologies liées à l’évolution du poids et des douleurs aux doigts

 

L’usure du cartilage et de l’articulation entraine des douleurs au niveau des articulations. Depuis longtemps, on a toujours pensé que l’arthrose était une maladie liée au vieillissement et que le traitement a préconisé avait pour objectif de soulager la douleur à son insu. Il est vrai que la plupart des personnes atteintes par cette pathologie sont pour la plupart du temps des séniors, toutefois, elle peut aussi affecter les hommes et les femmes jeunes, voire les enfants. Elle se manifeste généralement au niveau de la hanche, du cou, des doigts, de la colonne vertébrale, des chevilles et des genoux. Le traitement utilisé pour traiter l’arthrose devra tenir en compte la recherche des différents facteurs pouvant être à l’origine de cette dernière. Dans tous les cas, l’homéopathie présente un traitement efficace à base de plantes à ne pas négliger pour soulager le symptôme des articulations douloureuses.

Dans certains cas, les douleurs articulaires aux doigts sont les signes d’un trouble au niveau du cerveau ayant comme origine l’arthrose cervicale. L’arthrose cervicale détruit progressivement les cartilages et entraine les déformations articulaires des articulations touchées, surtout au niveau du cou et des vertèbres cervicales. Elle apparaît fréquemment chez les patients plus de 40 ans et peut entrainer une raideur de la nuque ou l’apparition de points douloureux avec un mal de cou (cervical). Sans traitement, la douleur pourrait durer plus de trois mois et se manifester avec des crises aiguës.

Les douleurs articulaires aux doigts peuvent aussi être le fruit d’une polyarthrite rhumatoïde. Classé parmi les maladies auto immunes touchant de plus en plus de Français et d’Européen, la polyarthrite rhumatoïde déclenche une inflammation et douleur au sein de l’articulation rouge. D’abord l’inflammation touche la membrane synoviale qui s’épaissit et laisse suer du liquide et quelques éléments du sang dans l’articulation. Elle altère ensuite le cartilage, la capsule, l’articulation, les tendons, les muscles, les ligaments et l’os, détériorer l’os et dégrader de plus en plus l’articulation…

… Les symptômes cliniques sont bien plus importants que le dosage des auto-anticorps dans une maladie auto-immune c’est pour cela que les médecins commencent toujours par donner des médicaments anti-inflammatoires classiques ou AINS. À cause des effets secondaires du traitement médical à base de ces produits médicamenteux non stéroïdiens, il est conseillé d’opter pour un type de traitement plus naturel à base d’huile essentielle. Les traitements minéraux (cure en thalassothérapie…), l’alimentation en aliments comprenant des acides gras riches en oméga 3 ont des effets positifs sur la santé de l’articulation.

La chirurgie fait partie intégrante du traitement de la polyarthrite, surtout dans les formes actives et évoluées lorsque celles-ci affectent les jambes. L’effet de la chirurgie sur la maladie est le soulagement définitif de la douleur, le rétablissement de la mobilité de l’articulation ou la stabilisation de l’articulation endommagée. Toutefois, dans certains cas, les douleurs post opératoire ou DPO à l’issue de l’intervention chirurgicale pourraient altérer les fonctions nécessaires de l’organisme.

Manifestation et apparition des douleurs articulaires aux doigts chez une personne

 

L’âge est le premier facteur d’apparition des douleurs articulaires étant donné que la détérioration du cartilage est en liaison avec le vieillissement. En France 3 % des personnes âgées de moins de 45 ans, 65 % des personnes plus de 65 ans et 80 % des personnes plus de 80 ans sont touchés. Avec l’âge, le cartilage devient plus fragile, un fait accentuer par d’autres phénomènes associés à la vieillesse comme la ménopause. Il est vrai que le surpoids est souvent à l’origine de l’arthrose des articulations du membre inférieur comme les genoux ou les chevilles, toutefois, il peut aussi être à l’origine de l’arthrose des doigts dans certains cas.

Les patients touchés par l’arthrose des doigts peuvent être réveillés la nuit en ressentant une douleur articulaire soudaine qui peut être associée à un gène fonctionnel selon les activités qu’ils ont l’habitude de réaliser. Les articulations arthrosiques sont en général chaudes et rouges. Elles peuvent entrainer des gonflements dus à la production anormale du liquide synovial par la membrane synoviale. Sur le long terme, ce gonflement pourrait atteindre les poignets, voire les coudes.

Si vous sentez de la douleur ou du blocage pendant les mouvements d’extension et de flexion du doigt, ou si vous avez des difficultés à débloquer vos doigts ou à les remettre en extension, c’est le signe d’une arthrose des doigts. L’un des symptômes de l’arthrose est le problème de l’articulation douloureuse, une raideur importante, voire une déformation des os. L’articulation devient rouge après quelques minutes suivies de douleurs chaudes et thermales. Même si l’arthrose des doigts affecte la plupart du temps des adultes et des séniors, les jeunes ne sont pas pour autant épargnés par la pathologie. En effet, une forte manipulation des mains et des poignets peut conduire involontairement à des douleurs articulaires gênantes au bout des doigts.

Pour les personnes touchées par cette pathologie, la consommation d’anti-inflammatoires pourrait ne pas être suffisante dans certains cas et l’on pourrait recourir à une intervention chirurgicale. Cette intervention a pour objectif de placer une orthèse au niveau de l’articulation des doigts pour limiter les douleurs à l’issue de l’arthrose. Mais avant d’envisager le pire, le mal des doigts pourrait tout simplement être traité par une prise régulière de curcuma ou de feuille de cassis en association avec l’harpagophytum.

Les douleurs articulaires aux doigts s’associent étroitement à des maladies auto-immunes causées par le dysfonctionnement du système immunitaire. Une réaction auto-immune provoque une inflammation au sein de l’articulation et peut entrainer des destructions articulaires très rapides sans intervention ou traitement adéquat et au bout de 10, ces destructions pourraient provoquer un handicap chez le patient. Aujourd’hui, la prévalence à la maladie auto-immune est de 5 à 8 % au niveau mondial. Les femmes sont les plus touchées par rapport aux hommes. L’âge d’apparition de ces maladies peut être très variable, mais souvent elle atteint les séniors et les femmes ménopausées.

L’arthrose des doigts est partiellement auto-immune, les traitements comme le lavage articulaire, l’injection d’acide hyaluronique (produit proche du liquide synovial physiologique) peuvent soulager la douleur. L’acide hyaluronique permet de lubrifier l’articulation, rend la mobilité à cette dernière et soulage évidemment la douleur. La chiropractie, l’ostéopathie, la kinésiologie, les massages, l’acupuncture peuvent aussi soulager la douleur, mais ne peuvent pas retarder l’évolution de la maladie. Des mesures particulières non pharmacologiques pourraient être aussi prises pour soulager les douleurs articulaires aux doigts. Pendant les périodes douloureuses, la mise en repos de l’articulation s’avère être nécessaire, mais il ne faut pas trop le prolongé pour éviter l’apparition d’un rouage articulaire. A cet effet, la pratique des activités ou des exercices physiques modérés et réguliers sollicitant l’utilisation des genoux, de la hanche et des doigts sont fortement conseillées, mais à intensité réglable pour éviter le développement de l’arthrose, d’une douleur articulaire ou d’une infection articulaire ou arthrite. 20 à 30 minutes de séance peuvent suffire par semaine.

Aussi, la nutritionniste Hélène Baribeau propose des recommandations alimentaires pour soulager les douleurs articulaires aux doigts. En associant les acides gras omégas 3 avec des médicaments conventionnels, on peut s’attendre à un résultat satisfaisant et un taux de réussite du traitement nettement élevé. L’huile de noix, de poissons, de lin, de colza peuvent aussi être intégrées dans l’alimentation pour diminuer progressivement les douleurs articulaires aux doigts se développant par poussées. De temps en temps, la consommation de l’alcool avec modération pourrait diminuer les risques de développement d’une polyarthrite aux doigts. À long terme, les régimes végétariens sont aussi préconisés pour traiter la polyarthrite rhumatoïde chez certains patients. En effet, ce type de régime permet de réduire de façon considérable la consommation d’aliments riches en mauvaises graisses, un facteur probable pouvant mener à une inflammation des articulations. La consommation d’aliments riches en antioxydants est aussi préconisée, ces antioxydants se retrouvent généralement dans les légumes et les fruits de couleur verte, orange et rouge.