Probiotiques articles oxagood

Les douleurs articulaires et musculaires surviennent lorsqu’on pratique des activités physiques à forte intensité ou à fréquence répétée. Peu importe les périodes de l’année, vos articulations peuvent à tout moment vous faire mal sans que vous ne puissiez identifier l’origine de la pathologie. Cette dernière peut être reliée à des troubles au niveau d’un ou de plusieurs composantes de l’articulation du coude ou du genou comme le cartilage, l’os se situant autour du cartilage, la membrane synoviale ou encore la capsule articulaire. La douleur peut aussi provenir d’une rupture ou de lésion au niveau du ménisque ou des ligaments…

… En hiver, la douleur articulaire qu’on ressent au niveau du coude peut s’accentuer même en étant bien au chaud à la maison. Nombreuses sont les personnes vivantes en France qui attestent ce phénomène une fois la tombé des premiers flocons de neige. Mais les Français rhumatisés ont-ils réellement des liens avec la météorologie ? Existe-t-il des liens entre douleurs articulaires et le froid ? Quelle peuvent être les raisons de la manifestation de ces douleurs ? Et existe-t-il des solutions naturelles pour les soulager ?

 

Boire un litre d’eau pour soulager les douleurs rhumatismales

 

Quand l’hiver approche à grands pas, on a tous peur de subir des douleurs articulaires et musculaires au niveau de nos articulations, plus particulièrement les coudes et les genoux et la hanche. Si pour certains Noël est synonyme de joie et de bonne humeur, pour d’autres le mois de décembre est synonyme de manque d’exercice physique, de douleur articulaire, d’infection tendineuse et d’arthrite en raison du froid. Mais existe-t-il vraiment des liens entre le froid de l’hiver et l’apparition des douleurs articulaires ?

Redelmeier Donald A, un psychologue de renom a justement émis un critique à ce sujet dans l’un de ses travaux de recherche publiés parmi les actes de l’Académie nationale des sciences aux États-Unis publiés en avril 1996. Selon lui, la mémoire humaine sélectionne des faits qui confirment son intuition. La plupart des gens pensent que l’hiver accentue la perception des douleurs articulaires. Donc si une personne ressent des douleurs au niveau de ses articulations au cours de cette période, il croit automatiquement que ce qui lui arrive a quelque chose à avoir avec le temps qu’il fait. Le spécialiste affirme qu’au contraire, si cette même personne ressent des douleurs similaires pendant l’été, il aura du mal à associer son état à la météo. Cette constatation part sur la base de la psychologie. D’autres études réalisées voient les choses d’un angle différent…

… En effet, dans l’acta Orthop Scand, un article publié en 1990, des chercheurs affirment qu’il y aurait peut-être une liaison entre le froid et les douleurs articulaires. Selon eux, le changement brusque de la pression atmosphérique associé à une variation climatique peut rompre l’équilibre existant entre la pression atmosphérique et la pression intra-articulaire. Des tiraillements des structures articulaires, des variations thermales, des douleurs peuvent alors se manifester au niveau des articulations. Après quelques minutes, on peut aussi constater que la peau qui recouvre la zone endolorie vire légèrement au rouge.

À l’issue de ces études, on peut donc dire que l’hiver douleur au niveau des articulations avec des propriétés inflammatoires peuvent non seulement être dus à la pratique d’une activité physique intensive et répétée, mais aussi d’un ralentissement du métabolisme au cours de cette période. Pendant l’hiver, la circulation sanguine connait une certaine réduction de vitesse étant donné que le corps commence à hiberner. Les organes vitaux comme le cerveau ou le cœur sont rapidement protégés par le système immunitaire, tandis que les autres parties du corps sont classées en zone de protection secondaire. Ce second groupe comprend entre autres les bras, les jambes, le tronc, les articulations et les muscles. Ces autres parties de l’organisme à fonction nécessaire secondaire manquent alors de protection et peuvent facilement subir des douleurs Post Opératoire ou DPO. À cet effet, la capsule articulaire est facilement sujette à des troubles divers et peut facilement être sous l’influence de douleurs articulaires musculaires.

Les douleurs rhumatismales font surtout leur apparition le matin et peuvent directement affecter votre qualité de vie. Heureusement, il existe des traitements naturels pouvant soulager ces douleurs. Étant donné que le corps se constitue essentiellement d’eau, l’eau peut donc guérir toute maladie. Pour soulager les douleurs articulaires, musculaires et rhumatismales, ses vertus thérapeutiques sont les bienvenus. A priori, il existe quatre façons d’utiliser l’eau pour soigner les douleurs du corps et des doigts. Vous pouvez par exemple prendre un bon bain chaud pour traiter les inflammations au niveau de votre coude et de votre genou pendant l’hiver. L’eau utilisée devra présenter une température proche de la chaleur du corps, soit 37 ° C. Pour accentuer le traitement, effectuez quelques exercices physiques dans l’eau. Pour ce faire, vous pouvez choisir de passer de longues heures dans une piscine. Ces exercices permettront d’étirer doucement vos articulations pour ensuite rebouter les fonctions des muscles et des tendons les entourant. Vous pourriez alors retrouver une meilleure flexibilité de votre corps.

Vous pouvez aussi opter pour une séance de relaxation dans de l’eau salée à température adéquate. Les sels de bain contiennent du sulfate de magnésium, un composé qui favorise la santé des muscles et des os et soulage les douleurs rhumatismales. Toutefois, cette option est à limiter si votre dossier médical indique que vous êtes diabétique, car le magnésium peut affecter indirectement la production d’insuline dans le corps. En dernière option, il vous est conseillé de boire beaucoup l’eau. Les résultats de plusieurs années d’études établies par les scientifiques démontrent bien les actions bénéfiques de l’eau sur les cellules constitutives de la peau. Récemment, une étude néo-zélandaise de l’université de Massey vient de mettre en évidence l’impact de la déshydratation sur les douleurs articulaires et musculaires. À l’issue de cette étude, des scientifiques provenant de l’université de Massey en Nouvelle-Zélande ont réalisé des tests en laboratoire sur des sujets. Les résultats montrent clairement que le manque d’eau accentue la perception de la douleur chez l’homme…

… À cet effet, si vous voulez soulager efficacement vos douleurs articulaires en hiver, pensez à augmenter votre consommation en eau. La présence d’eau dans les cellules qui entourent vos articulations permet d’assurer la production du liquide lubrifiant de ces derniers. Pour que le traitement porte des fruits après plusieurs semaines, il vous est conseillé de réduire la consommation d’aliments favorisant l’inflammation et de manger plus de légumes.

 

Effets rhumatismaux et problèmes articulaires, comment les soulager en hiver ?

 

En général, on distingue deux types de douleurs rhumatismales qui affectent des zones douloureuses pouvant engendrées des articulaires douleurs : le rhumatisme lié à l’arthrose et le rhumatisme inflammatoire. Le rhumatisme lié à l’arthrose définit l’usure des cartilages et influence les articulations. Cette usure peut ensuite affecter les mouvements articulaires qui deviennent moins fluides. Les différents frottements peuvent ensuite provoquer des sensations douloureuses. Le rhumatisme inflammatoire quant à lui n’a aucun rapport avec l’arthrose, car les douleurs qu’on ressent ne sont pas dues à l’usure, mais à des inflammations au niveau de l’articulation. Cette pathologie est associée à des troubles d’une membrane particulière qui entoure vos articulations. Vous pouvez alors par la suite ressentir des douleurs et une incapacité de mobilité au niveau de vos genoux et de vos coudes. Ces douleurs d’origine inflammatoires sont le fruit de la sécrétion en quantité trop importante d’un lubrifiant articulaire qu’on appelle le liquide synovial. La zone endolorie peut alors gonfler et vos articulations peuvent devenir raides.

Qu’il s’agisse d’arthrose ou de problème inflammatoire, le rhumatisme peut provoquer une douleur articulaire et musculaire chronique si l’on ne le traite pas convenablement. Au quotidien, vous pourriez ressentir une difficulté à faire bouger vos bras, vos poignets, vos jambes et votre hanche entrainant ainsi des troubles de sommeil. Pour soulager les effets de la maladie, l’eau est le meilleur remède naturel. Le rhumatisme psoriasique, des douleurs au niveau des muscles et tendons peuvent aussi être traité avec des plantes douleur comme l’harpagophytum.

L’harpagophytum est en effet une plante thérapeutique pouvant avoir de l’influence sur les douleurs chroniques et les problèmes articulaires. Aussi appelée Griffe du Diable, l’harpagophytum est un type de plante reconnue pour ses propriétés à soulager les pathologies douloureuses du rhumatisme et de l’arthrose. Utilisée depuis longtemps dans l’homéopathie, elle est souvent commercialisée sous forme d’huile médicamenteuse pour traiter les causes médicales des douleurs articulaires pendant l’hiver. C’est un antidouleur et un anti-inflammatoire puissant capable de stimuler les systèmes de défense immunitaires de l’organisme, surtout au niveau des articulations. Vous pouvez aussi combiner ses effets de façon régulière avec d’autres types de plantes reconnue pour traiter le mal de dos et des muscles comme le cassis ou le curcuma.

Au cours des saisons de l’année, spécialement en hiver, il est conseillé de consommer plus de fruits et moins d’aliments pouvant provoquer des réactions anti-inflammatoires comme la charcuterie, les graisses d’origines animales, les viandes présentant trop de filaments ainsi que les aliments sucrés. Manger plus de fruits rouges et riches en antioxydant comme le cassis ou la cerise. Les noix sont aussi excellentes en étant riches en oméga 3. Autant que possible, limitez la consommation d’aliment riche en acide. À la différence des substances minérales, l’acide provoque un effet d’oxydation et peut perturber l’équilibre de vos organes et de vos articulations.

Pour protéger vos articulations contre les effets du froid, pensez à mettre des vêtements chauds, des gants et tout type d’équipement incitant à la chaleur avant de sortir de la maison.