Probiotiques articles oxagood

Les douleurs articulaires et musculaires peuvent perturber tant bien que mal notre quotidien. Elles se manifestent souvent avec des rougeurs, des sensations gênantes aux articulations, un léger gonflement, des fourmillements et des vertiges, voir une incapacité à marcher et faire des mouvements divers. Ces douleurs touchent le plus souvent les femmes en stade de ménopause, les sportifs pratiquant des sports extrêmes, les travailleurs effectuant des mouvements inadaptés sur le long terme… Parfois, ces dernières peuvent avoir comme origine de simples mauvaises postures pendant la nuit qui disparaissent au lever du jour…

… Peu importe leurs causes, les douleurs articulaires ont des impacts imposants sur notre vie en réduisant nos capacités à réaliser des mouvements. On pourrait alors vouloir consulter un médecin pour obtenir un traitement adéquat. En fonction des caractéristiques de la douleur, l’ordonnance ainsi prescrite pourrait présenter une intervention chirurgicale, une option efficace mais qui pourrait entrainer des douleurs post-opératoire et toucher les fonctions vitales des articulations, nécessaires à l’organisme. Autant que possible, il vaudrait mieux utiliser un traitement naturel de meilleure qualité comme l’homéopathie pour soulager le syndrome du genou et des articulations douloureux. A cet effet, la plante harpagophytum articulation constitue le traitement par excellence pour en même temps atténuer les douleurs rhumatismales et prévenir la chute de cheveux en chute. Vous pouvez aussi l’associer à la consommation de MSM ou Méthyl-Sulfonyl-Méthane pour favoriser l’augmentation du taux de souffre dans le corps et donc pour renforcer le cartilage et les articulations.

 

Les propriétés de l’harpagophytum pour soulager les douleurs musculaires des indigènes en Afrique

 

Les peuples africains comme les San, les Khoi ou encore les Bantus utilisaient l’harpagophytum procumbens depuis des générations pour ses propriétés à soulager les malaises du quotidien, les douleurs articulaires, les douleurs musculaires, le rhumatisme, les troubles digestifs ainsi que les infections de type pathogène. En Occident, cette plante aux vertus thérapeutiques prononcées ne fut découverte qu’au début du XIXe siècle suite aux recherches des médecins et chercheurs allemands Schmidt et Belam. Ce n’est qu’au XXe siècle qu’elle commença à se répandre dans tous l’Europe pour soulager surtout les douleurs liées à l’arthrose et aux maux du quotidien.

L’harpagophytum procumbens s’appelle « griffe du diable » en Afrique en raison des nombreuses épines prenant la forme de griffes sur son corps, il peut aussi s’utiliser comme complément alimentaire. Ses griffes s’enroulent surtout autour de ses fleurs pour les distinguer des racines et des feuilles. L’harpagophytum ne pousse que dans des lieux arides avec une forte présence de chaleur. Par ailleurs, les premières découvertes scientifiques de la plante affirment qu’il proviendrait du désert de Kalahari.

L’harpagophytum est surtout reconnu en Europe et en France comme étant une plante aux huiles essentielles médicamenteuses pouvant traiter les causes médicales des douleurs qu’on ressent souvent aux articulations. À part les articulations, l’harpagophytum peut aussi traiter les différentes pathologies touchant les zones autour de ces articulations comme les muscles, les tendons ou encore les ligaments, voire les os. Présentant des propriétés anti-inflammatoires, elle contribue à soulager les douleurs et les troubles articulaires à l’issue d’une arthrose, d’une arthrite ou d’une polyarthrite rhumatoïde.

L’arthrose est une maladie fréquente qui touche la plupart du temps les personnes âgées de plus de 50 ans. Elle se manifeste par de nombreux symptômes dont les douleurs articulaires représentent souvent le premier signe de son apparition. La personne atteinte par la pathologie articulaire commence alors à ressentir un inconfort léger aux chevilles, aux genoux, puis à la hanche sans pratiquer des exercices physiques importants. On pourrait alors penser qu’il s’agisse d’une arthrite ou d’une infection articulaire, alors qu’en réalité, les symptômes peuvent indiquer un début d’arthrose. L’arthrose est surtout due à la dégénérescence du cartilage et à un manque de production de liquide synovial. L’articulation peut alors devenir rouge avec des douleurs importantes se manifestant à la minute et pourrait nécessiter une cure thermale pour se sentir mieux. Dans un premier temps, le repos est la solution la plus préconisée, mais sur le long terme, un repos trop important pourrait aussi accentuer les symptômes liés à l’arthrose. On recommande alors de faire des exercices articulaires et musculaires modérés tout en contrôlant ses mouvements.

Les douleurs articulaires qu’on ressent souvent peuvent aussi être le fruit d’une polyarthrite rhumatoïde. Cette dernière est une maladie auto-immune qui touche dans la plupart des cas les grosses articulations comme les genoux et la hanche. À la différence de l’arthrose, cette pathologie n’est pas vraiment associée à une usure du cartilage, mais plutôt à une production excessive de liquide synovial suite aux attaques des agents défenseurs de l’organisme.

Qu’il s’agisse d’une arthrose ou d’une polyarthrite rhumatoïde, l’harpagophytum peut agir au niveau des articulations pour estomper la douleur et pour favoriser la régénération cellulaire du cartilage. L’harpagophytum articulation est à cet effet vendu avec ordonnance soit sous forme d’ampoules buvables, soit sous forme de gélules pour faciliter son administration. Il est conseillé de se procurer du complément alimentaire à base d’harpagophytum plante uniquement sur des sites internet ou des pharmacies ou herboristeries possédant une ARS numéro venant des Agences Régionales de Santé en France et présentant un scan ordonnance.

L’harpagophytum a été testé pour ses actions inflammatoires dans des laboratoires médicaux avec un scan ordonnance selon les règles de la pharmacovigilance cosmétovigilance. La pharmacovigilance se base sur une surveillance des effets secondaires pouvant être perçus à l’issue de l’administration ou de l’utilisation d’un médicament. Étant donné que l’harpagophytum existe actuellement sous forme de complément alimentaire, il n’est pas du moins exempt de cette surveillance.

 

Les commandes & foires de l’harpagophytum et ses associations pour le peuple indigène africains

 

L’harpagophytum procumbens est une plante désertique reconnue pour ses innombrables bienfaits sur la santé articulaire et musculaire. Étant un complément alimentaire, cette plante présente de nombreux effets intéressants sur le corps suite à un scan ordonnance. Des études effectuées sur les racines de l’harpagophytum prouvent que ces dernières sont riches en substances minérales et en acide essentiel pour le développement du corps et des articulations. Ces études montrent une forte teneur en flavonoïdes, en harpagosides, en glucosides, en phytostérols, en phénols et en acides chlorogéniques dans leur constitution. Ces racines contiennent aussi des minéraux essentiels pour le cartilage et le renforcement de la structure osseuse comme la vitamine C, le calcium, le fer, la vitamine B, le bêta-carotène, le magnésium et le phosphore.

L’harpagophytum procumbens ou griffe du diable est souvent vendu sous forme de gélules ou de teinture mère auprès de revendeurs situés près du boulevard Anatole France. La forme gélules date de gélules harpagophytum est surtout conseillé pour les personnes pouvant ne pas supporter les effets directs de la plante sous forme liquide sans date mise. Selon les prescriptions du médecin ou de la pharmacie prenant en charge le cas des bébés et des enfants, l’administration de la gélule d’harpagophytum se fait en complément alimentaire avant ou après repas. Des études scientifiques démontrent que les gélules d’harpagophytum seraient aussi efficaces pour le traitement de la rhinite ou pour un effet minceur. En effet, la plante est riche en principes actifs détoxifiants et antioxydants.

À la ménopause, le corps change et des troubles divers peuvent apparaître comme les bouffées de chaleur, les sensations de vertige, les insomnies, les troubles de la vision, les fourmillements, les problèmes digestifs et gastriques. Ces changements sont dus à la baisse importante de la production du taux d’hormone ovarienne. Pendant ce stade, la consommation de complémentaire puissant comme l’harpagophytum pourrait apporter des solutions à ce problème tout en renforçant les tissus constitutifs des articulations et des os. Indirectement, le complément aiderait à prévenir de l’apparition des maladies cardio-vasculaires et d’une ostéoporose. Pour la consommation de l’harpagophytum articulation sous forme de complément alimentaire harpagophytum plante en gélules, les alertes sanitaires conseillent son administration avec un grand verre d’eau.

À part la forme en gélule, en capsule ou en teinture mère et le fait d’être un complément alimentaire intéressant, les racines d’harpagophytum articulation peuvent aussi être vendues sous forme d’huile essentielle pour un usage de produit en infusion. À part le fait d’atténuer les douleurs articulaires, musculaires et d’origine rhumatismale, l’harpagophytum peut aussi soulager le stress, l’état dépressif et les problèmes de concentration en association avec d’autres plantes comme le Rhodiola, le Ginseng ou encore le Griffonia Simplicifonia.

On peut très bien associer la consommation régulière de l’harpagophytum avec d’autres plantes aux vertus thérapeutiques comme le curcuma ou le cassis pour obtenir plus de bienfaits sur la santé. En association avec le curcuma, l’harpagophytum peut être efficace pour soigner rapidement les déchirures et les autres formes de blessures musculaires à l’issue de la pratique de mouvement brusque inadapté ou d’un accident. Par ailleurs, les propriétaires des chevaux de course donnent ce mélange à leurs chevaux pour que ces derniers se rétablissent vite après les douleurs et la fatigue engendrées par la course. Le cassis est aussi une plante reconnue dans le champ médical qu’englobe l’homéopathie. L’association de ses feuilles avec l’harpagophytum est particulièrement bénéfique pour l’organisme en soulageant les douleurs articulaires & musculaires, le torticolis et la sciatique. Vous pouvez également consommer ses fruits étant donné qu’ils sont riches en vitamine C et en minéraux.

Pour soulager le mal de dos, il est recommandé d’utiliser l’harpagophytum avec des extraits de bambou. Si par contre, vous recherchez un traitement de fond naturel contre le rhumatisme, associez la griffe du diable avec du lithothame.