Probiotiques articles oxagood

Au quotidien, on pourrait soudainement ressentir de légers pincements et un inconfort touchant une partie spécifique du corps. Ces troubles s’accompagnent généralement de douleurs articulaires et musculaires aux chevilles, aux genoux, au dos, au poignet, aux coudes, aux épaules, au cou, voire aux articulations métatarso phalagiennes (MTP). Depuis les plus grosses articulations qui assurent les mouvements principaux du corps comme les genoux et la hanche jusqu’aux plus petites articulations, le corps humain est souvent vulnérable à l’apparition d’une infection articulaire. Après une longue séance d’entrainements physiques ou d’exercices inadaptés, on peut aussi être facilement sujet à d’autres pathologies articulaires.

En France, les personnes âgées présentant un âge supérieur à 50 ans sont les plus souffrantes des douleurs articulaires et de l’arthrite. Par la suite, on peut particulièrement citer les sports aguerris et les travailleurs qui effectuent des mouvements sollicitant l’utilisation des articulations et des muscles dans des positions inadéquates. Au lieu d’utiliser des Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens remplis d’excipients et présentant d’autres effets secondaires pour le corps et la peau, il est plus préférable d’opter pour une méthode de traitement plus naturel présentant une biodisponibilité comme l’harpagophytum ultra concentré. À la différence des autres extraits de l’harpagophytum, cette formule est plus concentrée en principes actifs essentiels pour le traitement des douleurs articulaires et musculaires d’origine rhumatismale.

 

Les bienfaits de l’harpagophytum et son association avec le citron pour perdre du ventre

 

Originaire des zones désertiques du sud-est de l’Afrique, plus précisément du désert de Kalahari, l’harpagophytum est surtout reconnu pour ses capacités à estomper les douleurs articulaires et rhumatismales et pour stimuler l’appétit. En effet, les racines d’harpagophytum procumbens plante constituent un type de rhumatismes produit efficace et à priori sans effet secondaire. Ces racines s’utilisent comme remède naturel en pharmacopée traditionnelle africaine depuis longtemps. En Europe, l’harpagophytum n’a commencé à être utilisé comme traitement thermal de la lombalgie, des douleurs accompagnées d’infection rouge au niveau des articulations en quelques minutes, d’une arthrite et de l’arthrose qu’au début des années 1970. Étant donné que les vertus de la plante ont été découvertes par Schmidt et Belam, des médecins allemands, l’Allemagne est donc le premier pays européen à l’exploiter. Aujourd’hui, pour faciliter son administration, nombreux herboristes et fabricants de produits naturels présentent les extraits d’harpagophytum sous forme de gélules ou de teinture mère à formule ultra concentrée. La composition et la concentration de ces produits traitant les infections douloureuses sont protégées et certifiées par des organismes centrés sur les traitements à base de plante comme la phytothérapie et l’homéopathie.

Provenant de la famille des Pedaliacea, l’harpagophytum est une plante médicinale qui doit son nom à la forme de ses fruits munis de grappins ou de griffe. Parmi les différents constituants qui le composent, ce sont surtout ses racines et ses tubercules qui sont ultra-concentrés en principes actifs. Riches en antioxydants et en nutriments minéraux et en acides essentiels, ces derniers présentent des effets prononcés pour le traitement de l’arthrose et des douleurs d’origine rhumatismales.

On peut donc dire que les principes actifs et les nutriments apportés par un complément alimentaire à dose normale de produits dérivés de l’harpagophytum dépendent des caractéristiques des racines et des tubercules de la plante. Une fois extraites du sol, ces racines doivent immédiatement être hachées, séchées et traitées pour éviter les risques de détérioration. Un stockage trop longtemps pourrait aussi développer les risques d’apparition de moisissures et atténuer l’effet « ultra-concentré » de la plante.

Une fois séchées, les racines de l’harpagophytum seront cryobroyés et ensuite envoyés dans l’industrie de l’homéopathie et la pharmacothérapie pour en faire des compléments alimentaires efficaces sous le nom d’harpagophytum ultra concentrée. Ces produits à base de racine peuvent aussi contenir des soupçons d’autres plantes thérapeutiques comme le cassis ou le curcuma pour soulager le mal des articulations de façon régulière.

Après le procédé de séchage et de broyage, l’harpagophytum est vendu en poudre, en format gélules, sous forme d’extraits aqueux & éthanoliques ou de teinture mère pour constituer des formules ultra-concentrées. Certains compléments alimentaires d’harpagophytum ont des propriétés moins efficaces que d’autres et présentent donc une utilisation plus prolongée selon le pourcentage d’ingrédients dans la composition.

L’harpagophytum ultra concentrée contient de nombreux principes actifs intéressants comme les glucosides monoterpiniques iridoïdes à l’exemple de l’harpagoside. A priori, l’efficacité d’un complément alimentaire à base d’harpagohytum à soulager les inflammations se mesure par rapport à sa teneur en harpagoside. Par ailleurs, cette molécule est le principe actif le plus étudié de la plante. L’harpagophytum contient aussi des glucosides qui sont reconnus pour inhiber la formation de la prostaglandine-synthétase. Cette dernière est à l’origine du processus inflammatoire au niveau des articulations et des muscles. À part l’harpagoside, le complément alimentaire comprend des phytostérols comme la stigmastérine et la sitostérine renforçant ses effets anti-inflammatoires. Il contient aussi des phénols (acide chlorogénique & acide cinnamique) et des flavonoïdes. L’acide chlorogénique possède des propriétés diurétiques, l’acide cinnamique présente des vertus analgésiques et les flavonoïdes comme le kaempférol et la lutéoline sont reconnus pour leurs propriétés antioxydantes.

Les bienfaits apportés par l’harpagophytum ultra concentré sont :

  • Le soutien articulaire des tendons, des ligaments et du cartilage : comme le corps humain se constitue d’environ 400 articulations, il est donc primordial de renforcer leur soutien pour empêcher la manifestation des douleurs articulaires. L’harpagophytum agit à ce point pour prévenir de l’ostéoporose.
  • Le confort articulaire: grâce à ses vertus apaisantes, anti-inflammatoires et calmantes, l’harpagophytum contribue à apporter une meilleure souplesse et mobilité au corps. Ses qualités antioxydantes et surtout protectrices permettent limiter la dégénérescence, l’usure et la dégradation prématurée du cartilage.
  • Le bien-être musculaire: l’harpagophytum favorise la détente musculaire sans devoir influencer les fonctions du système nerveux central. Une prise de complément alimentaire d’harpagophytum ultra concentré est alors recommandée aux grands sportifs qui souhaitent récupérer vite après les longues séances d’entrainement des muscles.
  • Le confort digestif: à part le fait d’être de présenter de nombreux bienfaits pour la santé articulaire et musculaire, l’harpagophytum intervient aussi sur le processus de digestion. En effet, la plante stimule l’appétit, les sensations de satiété et les fonctions hépatiques du corps.

L’harpagophytum ultra concentré peut être consommé comme complément alimentaire à titre préventif pour prévenir des dégradations du cartilage associé à l’âge et à la ménopause. En associant avec des extraits de citron, la plante présenterait aussi des effets minceur pour les femmes qui veulent perdre du poids. Le recours à une intervention chirurgicale ne devrait avoir lieu que lorsque le patient ne ressent aucun effet positif du traitement. Toutefois, il est nécessaire de savoir qu’une opération des articulations est à l’origine de l’apparition des DPO ou Douleurs Post Opératoire au niveau des fonctions vitales de l’organisme.

 

Quelques recommandations concernant l’harpagophytum ultra concentré et les soins pour le bien-être du corps

 

L’harpagophytum ultra concentré ou griffe du diable est un complément alimentaire fabriqué à partir de l’huile essentielle des racines principales de l’harpagophytum procumbens et contient donc tous ses principes actifs. Pour les soins du corps et pour garder les contenants bio solvants de la plante, les industries homéopathiques et pharmaceutiques présente l’extrait d’harpagophytum sous forme de capsules fabriquées à base de produits entièrement naturels. Ces gélules végétales contiennent pour la plupart du temps plus de 80 % de racine d’harpagophytum et d’autres composés comme le MSM ou Méthyl-Sulfonyl-Méthane et les antiagglomérants comme le dioxyde silicium ou le stéarate de magnésium.

Le confort et l’efficacité procurés par l’harpagophytum ultra concentré dépendent entièrement du pourcentage de principes actifs dans sa composition. Plus il contient une teneur élevée en harpagosides et des flavonoïdes, plus ses effets anti-inflammatoires et antioxydants sont accentués. Qu’en est-il de la dose recommandée ?

Selon les avis des médecins homéopathes, la dose & le prix recommandés pour l’harpagophytum ultra concentré dépendent de l’intensité de la maladie et donc des actions attendues de la plante. Dans tous les cas, il est conseillé de consulter l’avis de ces médecins avant d’entamer un traitement. Les bons produits contiennent en moyenne 3 % d’harpagoside avec un pourcentage limite qui s’estime à 1,2 %. Pour atténuer les douleurs musculaires, articulaires et des tendons, la dose recommandée est de 3 à 6 g de racines séchées en poudre par jour, à prendre avec le repas. Pour le cas des extraits normalisés de type 5:1, on pourra prendre entre 0,6 à 1,2 g par jour sans dépasser les trois mois de traitement maximal. Pour traiter les problèmes digestifs ainsi que les pertes d’appétit, 500 mg d’harpagophytum ultra concentré en capsule ou en poudre peuvent suffire, une dose à prendre 3 fois par jour et avant le repas.

Même si l’huile essentielle d’harpagophytum aux vertus médicamenteuses prononcées présente apparemment de nombreux bienfaits, il est tout de même à souligner qu’il est déconseillé chez certains sujets. En effet, l’utilisation de la plante est à proscrire chez les personnes présentant un antécédent médical vulnérable à cause d’ulcères gastriques, d’une hypertension artérielle, de calculs biliaires ou encore de diabète. Autant que possible, il faudrait aussi éviter de le prendre en parallèle avec un traitement à base d’anticoagulant comme la Ticlopidine, le Coumadin ou le Warfarin.

On peut très bien associer la prise des gélules d’harpagophytum ultra concentré avec d’autres compléments à base de plantes tout en consommant des fruits pour développer la souplesse des articulations et des muscles. Les médecins homéopathes recommandent la consommation d’aliments riches en Oméga-3 avec moins de graisses et plus de protéines. Autant que possible, limitez les mauvaises graisses d’origine animale dans vos menus et priorisez les régimes végétariens au profit d’une bonne santé des articulations.