Après de longues séances d’exercice physique, l’effort articulaire et musculaire ainsi provoqué pourrait facilement développer une infection articulaire au niveau des grosses articulations comme le genou & la hanche et des petites articulations comme les doigts et le poignet. Si la douleur présente un gonflement, une inflammation, une raideur et que la peau vire au rouge en quelques minutes, il pourrait alors s’agir d’une arthrite ou d’une polyarthrite rhumatoïde qui se soulage avec une cure thermale. En revanche, si l’on ressent des douleurs de type mécanique, il s’agirait alors d’une dégénérescence du cartilage…

… Dans tous les cas et peu importe ses caractéristiques, une douleur articulaire doit être bien traitée au risque de provoquer d’autres effets pour la structure musculo-squelettique, les ligaments et les tendons. Avant, la plupart des gens atteints de douleurs articulaires optaient pour des anti-inflammatoires classiques vendus en pharmacie ou sous prescription médicale sous le nom d’AINS ou Anti-inflammatoire Non Stéroïdiens. Maintenant, on opterait plutôt pour des remèdes naturels en exploitant les vertus des plantes médicinales possédant des vertus pour la santé articulaire comme l’harpagophytum. On pourrait aussi associer sa consommation avec une cure de MSM ou Méthyl-Sulfonyl-Méthane pour apporter un taux de soufre important dans le corps et pour prévenir d’une éventuelle ostéoporose.

 

L’harpagophytum, la reine des plantes anti-inflammatoire pour soulager le syndrome des articulations douloureuses

 

Pour soulager les douleurs rhumatismales touchant les articulations et les muscles, nombreux médecins recommandent l’utilisation de la glucosamine & la chondroitine. Naturellement présent dans l’organisme avec la composition de la glutamine avec le glucose, la glucosamine assure un rôle prépondérant et essentiel dans le développement et maintien des tissus constitutifs du cartilage ainsi que de l’ensemble qui constitue les grosses et les petites articulations. Elle permet un ralentissement de la dégénérescence du cartilage et favorise la lubrification des articulations par le biais du liquide synovial. Par ailleurs, des études scientifiques et effectuées en clinique ont démontré les effets de cette dernière sur le freinage de l’évolution de l’arthrose qui est à l’origine des douleurs articulaires.

Les vertus de la chondroitine sont assez similaires à ceux de la glucosamine. En effet, ce composé naturellement présent dans le cartilage sans infusion présenterait des bienfaits pour la santé articulaire. Des essais élaborés en clinique valident son efficacité à soulager les douleurs liées étroitement à l’arthrose, notamment la gonarthrose (arthrose du genou) et la coxarthrose (arthrose de la hanche). En se basant sur les résultats de ces essais et d’autres essais pour soulager l’arthrose chien, elle présenterait des effets similaires aux remèdes naturels pour la reconstruction des cellules et des tissus constitutifs du cartilage et pour l’inhibition de l’hyaluronidase, une enzyme responsable des douleurs ressenties aux articulations du genou. Dans un traitement associé, la glucosamine et la chondroitine pourraient alors former un duo parfait pour soulager les douleurs articulaires à l’issue de l’arthrose.

L’arthrose est une maladie qui touche la plupart du temps des personnes âgées. Même si la chondroitine et la glucosamine présentent un traitement efficace contre cette pathologie, il n’y a rien de mieux qu’un traitement à base de plante pour soulager les douleurs au niveau du genou & hanche et pour une action sans effet secondaire. En effet, l’homéopathie ou le traitement à base de plante est une option plus que recommandable pour soulager les infections douloureuses de l’articulation.

La plante qu’on utilise par excellence pour soulager les douleurs des articulations et les muscles est « l’harpagophytum procumbens ». Cette plante s’utilise depuis longtemps par les indigènes africains pour guérir les maux du quotidien touchant généralement les genoux, les chevilles et la hanche. Origine de l’Afrique du Sud, l’harpagophytum ou griffe du diable fut découvert au début du XXe siècle par des chercheurs & médecins allemands. Ces derniers décidèrent de réaliser des analyses en laboratoires pour confirmer les effets de la plante riche en minéraux à inhiber les actions de l’acide urique sur l’organisme.

Aujourd’hui, l’harpagophytum procumbens s’utilise par de nombreux herboristes et industries pharmaceutiques en Europe pour la conception de médicaments efficaces contre les douleurs articulaires. Ce sont surtout ses racines qui sont exploitées à cet effet. Ces racines sont riches en principes actifs aux propriétés analgésiques et anti-inflammatoires comme les gluco-ididoïdes, les procumbides et les harpagosides. Ces derniers peuvent inhiber la douleur associée au rhumatisme, à l’arthrite, à l’arthrose ainsi qu’aux tendinites se manifestant aux genoux, à la hanche, aux chevilles et à la colonne vertébrale. Aussi, en comparaison avec les Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens, l’harpagophytum présenterait moins d’effets secondaires.

Par ailleurs, pour obtenir plus de bienfaits sur la santé articulaire et pour traiter les causes médicales de l’arthrose, on peut associer l’harpagophytum procumbens avec d’autres plantes ou huiles essentielles médicamenteuses comme le lithothame, le cassis, le curcuma et le bambou. En associant avec le lithothame, l’harpagophytum peut présenter un traitement de fond régulier pour traiter le « syndrome du mal partout » et le rhumatisme. Le lithothame est une sorte d’algues riche en calcium, en fer et en oligo-éléments, des substances favorisant le renforcement de la musculature et des structures osseuses. Il contribue aussi à la neutralisation des acides produits à l’issue du rhumatisme, d’une ostéoporose, d’une tendinite ou des crampes musculaires.

En association avec le curcuma ou le cassis, l’harpagophytum pourrait présenter un remède naturel efficace contre le stress et l’état dépressif. Ces plantes possèdent en effet des vertus anti-inflammatoires et analgésiques et conviennent tant bien pour l’homme que pour les animaux. Nombreux sont les propriétaires et chien et de chevaux qui donnent de l’harpagophytum & curcuma à leurs animaux de compagnie pour accroitre leur résistance musculaire et osseuse. Aussi, les feuilles de cassis s’utilisent pour le traitement des œdèmes et des troubles circulatoires et soulageraient le mal de dos grâce aux flavonoïdes dans leur structure.

En association avec l’huile romarin, les propriétés anti-inflammatoires de l’harpagophytum se voient décupler pour soulager efficacement les douleurs associées à l’arthrose & arthrite. À l’attention des sportifs aguerris et des personnes sensibles, il est aussi possible de se constituer un remède efficace contre les douleurs aux articulations avec un cataplasme dargile.

 

Le processus de développement du rhumatisme et les traitements naturels préconisés en quelques minutes

 

Le mot « rhumatisme » est issu du nom grec « rheum » qui veut dire « eau qui coule ». Ce terme englobait à son origine l’ensemble des pathologies et des symptômes se manifestant sur une partie spécifique du corps pouvant affecter ses manières de vivre et de mouvoir. Ces parties constituent en tout le mécanisme articulaire, musculaire et osseux. En général, on distingue deux sortes de rhumatisme si l’on se réfère à ses manifestations : le rhumatisme inflammatoire et le rhumatisme non inflammatoire. Le rhumatisme inflammatoire peut toucher toute personne de tout âge, les petits comme les grands. A priori, soit il s’agit d’une arthrite, d’une spondylarthrite ou de collagénoses. L’arthrite est une pathologie qui s’associe étroitement avec des attaques microbiennes infectieuses, bactériennes ou virales. La spondylarthrite est aussi d’origine infectieuse, mais touche généralement les petites articulations et la colonne vertébrale. Le collagénose quant à lui, atteint le plus souvent les tissus conjonctifs. Le traitement pour l’arthrite et la spondylarthrite peut se constituer de plantes pour effets anti-inflammatoires pour la santé articulaire. En effet, les plantes naturelles représentent la meilleure des solutions pour soulager le syndrome des genoux douloureux.

L’arthrose aussi est un type de rhumatisme, mais de rhumatisme non inflammatoire. En effet, l’arthrose ne s’accompagne généralement d’aucune infection apparente, de raideurs et de gonflements. À la place des inflammations, on ressent plutôt des sensations de gênes mécaniques et des fourmillements. L’harpagophytum est la plante pour soulager les douleurs associées à l’arthrose & arthrite qui constituent un traitement efficace pour le bien-être des articulations. Cette plante à l’origine d’un traitement naturel respecte les règles de base de l’homéopathie en limitant les possibilités d’effets secondaires pour le sujet. En effet, à la différence des remèdes pour les articulations traditionnelles centrés sur les médicaments, les remèdes naturels présentent moins d’effets secondaires étant donné que ces derniers se basent sur principes actifs naturels pour soulager la douleur.

Les huiles essentielles comme l’huile de romarin et le cataplasme d’argile présentent aussi un remède naturel efficace pour soulager les douleurs aux articulations. L’huile essentielle de romarin camphré est en effet un remède naturel puissant pour combattre l’inflammation et les douleurs articulaires. En réduisant la circonférence des vaisseaux sanguins, cette huile s’attaque aux congestions veineuses et produit assez de stimulation cardiaque pour booster l’organisme. Elle protège aussi les fonctions du foie et favorise la réduction des symptômes liés à la ménopause et aux règles douloureuses chez les femmes. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires é antalgiques, l’huile de romarin soulage les douleurs musculaires comme les crampes, les contractures, les courbatures, la fibromyalgie ou douleur diffuse, le lumbago et le rhumatisme. Elle contribue aussi à lutter contre les troubles circulatoires comme l’hypertension artérielle et cérébrale. Pour son utilisation, versez une goutte d’huile essentielle de romarin dans une composition de 3 à 4 gouttes d’huile végétale dans le but d’améliorer les mouvements articulaires et musculaires.

Si après plusieurs semaines, voire plusieurs mois, vous ressentez que les douleurs articulaires persistent encore, il serait alors souhaitable et nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale. Toutefois, cette option peut favoriser l’apparition de douleurs post-opératoire ou DPO et changer les comportements des articulations qui possèdent une fonction vitale pour l’organisme.

 

 

Title : Trouver des remèdes pour les articulations sans effet secondaire

Meta description : Pour soulager vos douleurs articulatoires vous pouvez vous diriger vers des solutions naturelles comme l’harpagophytum pouvant vous apporter des bienfaits efficaces.