Probiotiques articles oxagood

Le rhumatisme… un sujet tabou qui pourrait bien chagriner notre quotidien avec les douleurs qui l’accompagnent. En Europe, un grand nombre de séniors sont atteints par le rhumatisme. Récemment, la pathologie s’est mystérieusement propagée et peut actuellement atteindre les personnes encore jeunes, voire les enfants. De ce fait, si vous vous réveillez le matin et que vous ressentez des douleurs s’emparer de vos articulations et de vos muscles, méfiez-vous, car vous pourriez être affecté par un rhumatisme.

Le rhumatisme est un terme générique qui englobe un grand nombre de pathologies associées à des douleurs touchant généralement d’abord la santé des articulations, puis des muscles et des tendons pour enfin aboutir aux os. En effet, à la longue, le rhumatisme peut conduire vers un cas d’arthrose, de polyarthrite rhumatoïde et d’ostéoporose. Certaines personnes affirmeraient même qu’il existe une étroite liaison entre rhumatismes et la perte de cheveux, un fait scientifiquement non prouvé, mais qui pourrait réellement nous affecter s’il s’avérait être vrai. Il existe de nombreuses méthodes conseillées pour soulager et traiter le rhumatisme en profondeur, mais rien ne vaut les plantes tirées du livre de recette des grand-mères comme remède naturel.

 

Soulager les douleurs rhumatismales avec 2 à 3 cuillères d’huile essentielle de menthe poivrée…

 

Pendant la pratique d’une activité physique importante, les articulations et les muscles sont sujets à des exercices d’extension et de flexion. En marchant, en courant, en sautant ou en se tournant tout simplement, les genoux et la hanche ne s’arrêtent pas de se mouvoir pour permettre une flexibilité articulaire. Pourtant, sur le long terme et avec une intensité importante, ces mouvements peuvent favoriser l’apparition d’une infection articulaire ou d’une arthrite. En effet, ces derniers peuvent être à l’origine des douleurs articulaires nocturnes et diurnes. À la minute où l’on arrête de bouger ou quand notre corps est au repos, les effets de ces exercices commencent alors à se ressentir et peuvent nous gêner. On peut alors observer des douleurs rouges et une sensation de variation thermale du corps au niveau des articulations. Ces douleurs sont à l’origine du rhumatisme…

… Les rhumatismes regroupent tout type de pathologie concernant les structures constitutives des articulations. Quelles que soient leurs causes, ils se manifestent par des symptômes et des DPO (Douleurs Post Opératoire) communes touchant les fonctions vitales, nécessaires à l’organisme. En général, l’articulation affectée présente une douleur, une raideur et un gonflement important. Toutefois, ces signes peuvent varier en fonction du type de rhumatisme. On distingue généralement deux catégories de rhumatisme si on se base sur la présence des inflammations, le rhumatisme inflammatoire et le rhumatisme non inflammatoire. Le rhumatisme inflammatoire est plus fréquent et peut toucher les patients de tout âge, petit et grand. Il est surtout dû à la réalisation de mouvement trop intense ou à une infection. Le rhumatisme non inflammatoire quant à lui ne présente aucune inflammation, mais se manifeste avec l’âge. L’arthrose est une forme de rhumatisme non inflammatoire.

Qu’il s’agisse de rhumatisme inflammatoire ou de rhumatisme inflammatoire, il n’y a rien de mieux que les remèdes de grand-mère pour soulager la douleur ressentie sans qu’on puisse être sujet à des effets secondaires notables. Les remèdes naturels conseillés par les grand-mères et les herboristes se constituent surtout d’un mélange entre huiles essentielles et huile végétale. Ajoutées en cuillère café dans de l’huile végétale, les huiles essentielles contiennent des principes actifs puissants reconnus en médecine traditionnelle pour apporter des bienfaits pour la santé.

Les huiles essentielles les plus conseillées pour soulager les douleurs associées aux rhumatismes sont : la menthe poivrée, l’orange, le gingembre, l’encens et le curcuma. La menthe poivrée figure en premier liste des remèdes de grand-mère contre le rhumatisme. En effet, cette huile essentielle spécifique possèderait des vertus similaires aux produits médicamenteux et s’utilise pour réduire les symptômes et les causes médicales du rhumatisme inflammatoire. Elle peut réduire les sensations douloureuses d’une inflammation par la présence du limonène et du menthol dans sa composition. L’huile essentielle de menthe poivrée possèderait des propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et anesthésiques. Elle peut être rajoutée à de l’eau pour préparer du thé ou être appliquée sur l’articulation touchée par le rhumatisme. Selon la médecine traditionnelle, en association avec l’écorce saule blanc, les vertus de l’huile menthe à soulager les douleurs articulaires peuvent s’améliorer.

L’essence obtenue de l’orange possède aussi des vertus anti-inflammatoires. En effet, en tant qu’agrumes, il renferme des antioxydants naturels efficaces pour soulager le rhumatisme. Des études scientifiques ont prouvé les effets réels de l’huile d’orange sur le traitement d’une arthrite inflammatoire.

Le gingembre est une plante à racine qui s’utilise souvent en cuisine pour la préparation des plats délicieux. Dans le domaine médical, il possèderait aussi des vertus notables en étant riche en gingerol et en nongingerol. Des tests effectués en laboratoire ont montré que le mélange de ces deux substances dans de l’huile essentielle contribuerait à atténuer la douleur articulaire et musculaire de façon significative.

Comme huile essentielle, l’encens, une plante dérivée des variétés de Boswellia est comprise dans la liste des remèdes de grand-mères pour soulager toute forme de rhumatisme. Des études menées prouvent ses propriétés à traiter les douleurs rhumatismales sans effet secondaire. On peut le mélanger avec des choux crus pour obtenir un mélange riche en antioxydant. Après avoir mélangé une ou deux cuillères d’huile essentielle d’encens avec du chou cru, appliquez le tout sur l’articulation touchée et laissez agir pendant plus d’une dizaine de minutes pour plus d’efficacité.

Le mal de dos et des genoux liés à un rhumatisme peuvent aussi être traités soit avec des feuilles de cassis, soit avec du curcuma pour que la douleur ne revienne plus de façon régulière pendant la nuit. Les feuilles de cassis sont reconnues pour ses propriétés anti-inflammatoires. Le curcuma quant à lui est riche en curcumine, une substance capable de renforcer les tissus constitutifs de l’articulation.

 

La médecine traditionnelle, une source d’inspiration des remèdes de grand-mère à base de plante et bois pour soulager le rhumatisme

 

La médecine ne cesse de faire des recherches et des études scientifiques pour identifier les éventuels principes actifs chez certaines plantes, des substances qui selon l’homéopathie aideraient à alléger les sensations articulaires douloureuses. La plante par excellence utilisée pour soulager les douleurs articulaires et rhumatismales est l’harpagophytum procumbens. Issue du désert de Kalahari, cette plante fut longtemps reconnue comme remède de grand-mère en Afrique du Sud pour son odeur et ses propriétés à diminuer les symptômes d’apparition du rhumatisme comme les bouffées de chaleur, les gonflements et les raideurs au niveau des articulations. Aujourd’hui, l’harpagophytum ou la griffe du diable se classe parmi les remèdes grand-mère à l’échelle mondiale pour les effets qu’il procure sur la santé de nos muscles et de nos articulations.

L’harpagophytum est un remède de grand-mère naturel efficace qu’on doit prendre d’urgence dans le cas d’une douleur articulaire importante provoquant une forte inflammation. Ses principes actifs agissent rapidement. En effet, les premiers effets qu’il présente pour la santé articulaire à l’issue d’une inflammation prennent généralement une semaine pour se manifester, pour ce faire, il est conseillé de prendre une tasse de thé à essence d’harpagophytum par jour. Mais pour percevoir les effets réels de la plante sur les articulations souvent atteints d’une maladie chronique, il faudrait opter pour un traitement de fond se prolongeant sur quelques semaines à plus de 3 mois. À cet effet, qu’il s’agisse de rhumatisme inflammatoire ou non, une prise de l’essence d’harpagophytum avec un verre d’eau procure des bienfaits pour les articulations. Il est utile pour prévenir des efforts importants chez les sports ou de douleurs chroniques. Comme tisane, teinture ère ou décoction, une à deux cuillérées d’harpagophytum peut suffire pour le traitement.

La menthe poivrée, le gingembre et le saule blanc sont des plantes bio aux vertus thérapeutiques prononcées pour prévenir des problèmes articulaires et musculaires. Les écorces du saule blanc se distinguent du lot par les effets qu’ils procurent, des effets similaires à ceux de l’aspirine. Contenant de l’acide salicylique, des flavonoïdes et du tanin catéchique, ces écorces s’utiliseraient aussi pour soulager les douleurs lombaires et le mal de dos. En infusion, 2 à 4 g d’écorce suffisent pour une tisane. De préférence, il est conseillé de prendre la tisane avant chaque repas. En teinture mère, prenez environ 2,5 ml et mélangez avec de l’eau. Trois prises par jour sont nécessaires pour le traitement à fond du rhumatisme. Sous forme d’extrait fluide, 16 à 30 gouttes sont la dose indiquée dans les recettes de décoction des remèdes de grand-mère.

À part les plantes pour le rhumatisme remède de grand-mère reconnues pour leurs odeurs et leurs vertus thérapeutiques, il existe aussi d’autres méthodes traditionnelles préconisées par les grand-mères pour soulager les douleurs articulaires chez les enfants comme le cataplasme à l’argile. L’argile est une substance riche en silice qui favorise le renforcement des tissus osseux, le drainage des œdèmes et la réduction des hématomes. Riche en minéraux comme le fer, le manganèse et le magnésium, elle réduit les effets de l’acide urique sur les articulations. Dans le cas d’un rhumatisme inflammatoire, l’articulation a besoin d’être dégonflée et réparée, on préconise alors un cataplasme d’argile à l’eau froide avec 2 ou 3 cuillères à soupe d’argile, une cuillère à café d’huile d’arnica et 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée. Pour le traitement d’une arthrose, on opterait plutôt pour un cataplasme chaud avec 2 cuillères à soupe d’argile et 20 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné.