Probiotiques articles oxagood

Douleurs articulaires et musculaires… des mots qu’on risque toujours d’entendre au quotidien. En effet, après le travail, une fatigue généralisée ou diffuse peut s’emparer des membres et des articulations. Après la pratique d’activités physiques ou d’exercice intense, les genoux et la hanche peuvent être sujets à des troubles articulaires, voire des infections articulaires. Sur le long terme, ces derniers sont à l’origine de l’apparition de l’arthrite. Les enfants aussi peuvent ressentir des douleurs articulaires et en souffrir…

… À un stade de la vie où on pense enfin prendre du repos et profiter du bon temps, l’arthrose se manifeste avec la retraite et l’arrêt des activités professionnelles. Chez les mères et les femmes ménopausées, l’impact de la vieillesse est encore plus intensifié par les troubles hormonaux de la ménopause. Ces derniers sont à l’origine des bouffées de chaleur & sueurs, des insomnies, des modifications de l’humeur générale… et de l’ostéoporose. Que faire alors ?

Il existe des traitements médicamenteux à base d’huile et de produit en pharmacie utilisé pour traiter les causes de l’apparition des douleurs articulaires suite à un examen médical. À cet effet, l’utilisation des AINS ou Anti-inflammatoires Non Stéroïdiens est souvent recommandée par les médecins… Pourtant ces derniers sont toujours à l’origine de l’apparition d’autres effets secondaires sur la santé, d’où la recommandation des herbes et Provence et de l’aloe vera par les médecins homéopathes. Au même rang que ces plantes, la sauge s’utilise aussi pour soulager les douleurs articulaires qui apparaissent dans la vie courante. Quelles sauges et douleurs articulaires utilisées dans sa tisane ?

 

Soulager les douleurs articulaires avec des extraits de sauge officinale

 

Les sauges regroupent plus de 900 espèces de plantes provenant de la famille des Lamiacées et qui poussent généralement en Europe et dans le bassin de la Méditerranée. On en trouve sous forme de vivaces, d’arbustives, de bisannuelles ou de plantes annuelles. Ils constituent toute une liste de plantes essentielles naturelles et bio efficaces pour le traitement de nombreux types de pathologies. Scientifiquement, les sauges commencent toutes par le même nom « salvia » qui signifie « sauve la vie ».

Les Égyptiens utilisaient les sauges depuis des siècles pour régulariser les troubles hormonaux chez la femme et pour traiter les infections muqueuses. Par ailleurs, au début du XIe siècle, le célèbre Charlemagne incita sa culture en Europe. À l’époque, on retrouvait donc de la sauge dans des différents types de préparation comme l’eau d’arquebuse, l’eau impériale ou l’eau céleste. En Orient, les sauges étaient aussi appréciées par les Chinois depuis le début du XVIIe siècle. Ces derniers échangeaient toute une caisse de feuilles de thé contre seulement 3 feuilles de sauge. On peut donc dire que pour les Chinois, la sauge est la reine des plantes naturelles aux propriétés antalgiques. À cette même époque, pour se protéger de la propagation de la peste, le roi Louis XIV consommait une décoction à base de sauge associée au fameux « vinaigre des quatre voleurs ». Au XVIIIe siècle, ses vertus sont surtout attribuées à des profits asthmatiques pour atténuer les crises et les pathologies neurologiques. À cet effet, ses feuilles ont été séchées puis fumées.

Riches en substances de types œstrogéniques, les sauges peuvent jouer un rôle d’accompagnement au cours du stade de la péri ménopause, la préménopause et la ménopause. En effet, elles peuvent atténuer les chutes hormonales dues à la ménopause ainsi que ses symptômes, notamment les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, l’insomnie. En se basant sur l’homéopathie ou le traitement à base de plante, on pourrait affirmer que les sauges sont efficaces pour soulager les règles douloureuses et les transpirations excessives s’accompagnant de fourmillements et de douleurs articulaires importants. Elles peuvent aussi être utilisées pour prévenir des pertes de cheveux dues aux problèmes d’alopécie androgénique ayant comme origine les troubles hormonaux de la ménopause. Même si les sauges sont reconnues pour ses propriétés phytoestrogènes, leur consommation est déconseillée chez les femmes en attente d’accouchement ou qui allaitent en raison de ses vertus anti-galactogènes. En effet, elles peuvent empêcher la sécrétion du lait pour nourrir le nouveau-né.

Pour soulager les douleurs de l’articulation rouge et des problèmes thermaux du corps à la minute, les types de sauges les plus recommandés sont le salvia officinalis ou sauge officinale et la sauge cassis ou ribes nigrum. Le Salvia officinalis est reconnu pour ses propriétés à traiter les troubles de la peau des muqueuses utérines associés à des douleurs articulaires, comme traitement, il suffit de prendre une tisane à base de cette sauge pendant quelques minutes, filtrez après. La sauge officinale ou grande sauge se cultive plus particulièrement dans le bassin méditerranéen et présente l’aspect d’un arbuste touffu, vivace avec des feuillages persistants. Elle convient presque à tout type de sol grâce à ses caractères rustiques. Ce sont surtout ses feuilles qui s’utilise en phytothérapie pour un bain ou une page dans le but de soulager les parties douloureuses souvent sollicitées comme les grosses et petites articulations (genou, hanche, cheville, doigt, poignet, articulation métatarso-phalangienne…), les muscles, les tendons et les ligaments.

Les feuilles de la sauge officinale contiennent des tanins, des acides phénoliques et des flavonoïdes. Sous forme de teinture mère, il peut être utilisé pour ses vertus antispasmodiques, œstrogéniques, désinfectantes et antisudorales. Le terme « antisudoral » définit les caractères à pouvoir diminuer une forte transpiration et les bouffées de chaleur surtout liées à la ménopause. Sous forme d’extrait aqueux ou d’infusion, il présente des propriétés anti-inflammatoires, antioxydant, anti-infectieux et cicatrisant. À cet effet, en buvant des tisanes de sauge officinale, vous pourriez donc facilement retrouver vos fortes suite à un exercice trop intensif ou une fatigue générale. Cette sauge pourrait aussi présenter une solution naturelle efficace contre l’arthrite.

L’huile essentielle de cassis ou ribes nigrum constitue aussi un traitement naturel pour soulager les douleurs articulaires au niveau des articulations facilement sollicitées à des charges.

 

Des soins et des traitements naturels pour soulager le syndrome de l’articulation douloureuse

 

La sauge et douleurs articulaires est un sujet exprimé par bon nombre de médecins homéopathes pour constituer un complément alimentaire végétale efficace contre le syndrome des articulations douloureuses. Présente sous forme d’infusion ou pour usage de bain, les plantes de type sauge sont riches en substances minérales et en acides bénéfiques pour présenter des effets positifs sur la santé articulaire et musculaire. Pendant la préménopause ou la ménopause, nombreuses sont les femmes qui souffrent de douleurs, de bouffées de chaleur, d’infection pathogène, de troubles de sommeil et d’une fatigue importante. Les règles de base de la phytothérapie présentent une solution efficace aux symptômes de la ménopause en utilisant les feuilles de sauge officinale.

À part la sauge officinale, le ribes nigrum ou cassis et le curcuma peut aussi s’utiliser pour soulager le syndrome du mal des articulations lourdes se manifestant de façon régulière pendant la nuit ou le jour. Le cassis est une plante reconnue pour ses nombreux effets réels sur les muscles et les articulations. En utilisation interne, il présente des effets anti-inflammatoires et peut atténuer les douleurs articulaires, l’arthrite, l’arthrose, les rhumatismes, voire la goutte. Ses bourgeons favorisent l’élimination des toxines et des mauvaises graisses dans les tissus adipeux. Ses feuilles sont idéales pour faire diminuer la pression artérielle et pour régulariser la circulation sanguine. Les feuilles de cassis possèdent aussi un effet antistress sur le système nerveux et permettent de lutter contre la dépression et la fatigue. Quant à ses baies, ces dernières ont des effets antibactériens en étant riches en vitamine C et accroissent le système de défense immunitaire tout en soulageant les effets de la grippe et des rhumes. On peut également utiliser les feuilles de cassis à usage externe pour soulager directement une infection articulaire. Pour ce faire, placez des feuilles de cassis sur la zone endolorie pendant plusieurs minutes tout en pressant légèrement la plante pour faire sortir ses essences.

Graines de lin, gaulthérie couchée et menthe poivrée, l’homéopathie présente de nombreux types de plantes efficaces pour soulager les douleurs articulaires. Les graines de lin procurent de nombreux bienfaits pour la santé. Elles possèdent à la fois des propriétés anti-inflammatoires, détoxifiant, antioxydants, et ne contiennent pas de gluten. Utilisées comme traitement de fond de l’arthrose, elles présentent une triple action. En premier lieu, les graines de lin permettent de mieux contrôler son poids corporel en favorisant la brûlure des calories. Ensuite, elles permettent de diminuer le taux de cholestérol dans le sang. Comme troisième action, elles agissent directement sur l’inflammation de l’articulation touchée en étant riche en acide gras oméga-3.

Pour un meilleur traitement naturel contre les douleurs articulaires, il est possible d’associer les graines lin à la gaulthérie couchée huile. La gaulthérie couchée présente aussi une solution aux problèmes articulaires et vous permet d’adopter un bien meilleur mode de vie pendant la ménopause. Cette huile essentielle est surtout utilisée dans le domaine sportif pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Elle peut résoudre différents types d’affections musculaires douloureuses comme les crampes, les contractures, les rhumatismes et les migraines passagères. Des études cliniques révèlent que la menthe poivrée possèderait les mêmes effets bénéfiques que la gaulthérie couchée et les graines de lin sur la santé musculaire sans engendrer d’effets secondaires.

Dans le cas où les effets d’un traitement à base de sauge et de plante pour soulager les douleurs articulaires, le recours à une intervention chirurgicale pourraient être envisagés. Toutefois, une opération engendrerait des douleurs post opératoire ou DPO et pourrait donc toucher les fonctions que les articulations ont l’habitude de tenir et qui sont nécessaires à l’organisme.