Probiotiques articles oxagood

Le marché des probiotiques est actuellement très en vogue, ces spécialités fleurissent sur les rayons des pharmacies et des grands supermarchés homologués. Serait-ce un simple coup de pub, une mode passagère ou une véritable révolution en matière de traitement préventif et curatif ?

Les avancées scientifiques de ces dernières années ont fait que la découverte des « bonnes bactéries » est bénéfique à l’homme. Bien sûr, pour les questions d’usages, il est vital de savoir prendre les probiotiques avant ou après repas. Des études effectuées à Toulouse sur des sujets consentants ont confirmé les bienfaits de l’utilisation des probiotiques pour la santé de la flore située dans l’intestin ou flore intestinale et le bon développement du corps humain. Après maints essais, expertises et différents tests en labo, les probiotiques ont reçu l’aval du comité scientifique.

 

Le rôle des organismes vivants sur la santé intestinale

 

Petit rappel d’histoire, Elie Metchnikoff scientifique russe de renom, zoologiste, bactériologiste, immunologiste découvreur de la phagocytose et père des recherches sur les probiotiques a incité la consommation des yaourts en Bulgarie vers le début des années 1900. Selon lui, le yaourt est un complément alimentaire qui provoque des bienfaits sur la santé et les défenses intestinales de l’organisme tout en augmentant le nombre de bactéries non pathogènes dans la flore intestinale. Étant un type de probiotique, le yaourt pourrait aussi être utilisé pour soigner les réactions allergiques spécifiques au lactose et au gluten en étant associé à une alimentation saine.

Elie Metchnikoff affirme que les yaourts et les aliments fermentés ne peuvent qu’être bénéfiques pour notre santé intestinale en réduisant les risques d’auto-intoxication, en prévenant contre la vieillesse et en renforçant le système immunitaire. Selon ses dires, pour éliminer de façon efficace les bactéries pathogènes, il n’y a rien de mieux que des bactéries de la même espèce, mais bénignes pour l’homme. Cette thèse est par ailleurs retenue par de nombreux chercheurs scientifiques et s’applique pour traiter de différentes maladies à l’heure actuelle. Le yaourt peut aussi intervenir au niveau du macrobiote et de microbiote intestinal pour contrer efficacement de différents effets induits par une prise d’antibiotique volontaire. Ces effets peuvent être remarqués suite à une analyse des selles et de la peau. À cet effet, on peut dire que pour limiter le déséquilibre majeur de la flore suite à un nouveau traitement antibiotique et pour un bon retour à un état de santé normal, il est conseillé au sujet de consommer des prébiotiques ou des aliments riches en probiotiques.

De nos jours, les bienfaits des probiotiques sur la santé intestinale sont déjà très connus, ils permettent de traiter efficacement les affections bénignes comme le syndrome du côlon irritable, les ballonnements, la maladie de Crohn… Tout scientifique et médecin qui se respecte sera toujours aussi fasciné par les ferments lactiques et leur rôle vis-à-vis de la flore microbienne intestinale. Faire appel à une hygiène rigoureuse venant des citoyens ne signifie pas seulement faire éviction aux bactéries nocives pour l’organisme, mais aussi et surtout introduire les « bonnes » dans leurs systèmes digestifs.

On sait tous qu’une bonne alimentation saine et équilibrée est la base pour être en bonne santé, vient par la suite la correction des troubles que ce soit par des moyens médicamenteux et non médicamenteux. De manière progressive, varier l’alimentation en introduisant les fibres va améliorer votre santé, prévenir de nombreuses maladies et réduire votre poids. Cela fait plusieurs années que sans le savoir, notre nutrition varie beaucoup et que l’on ingère des probiotiques qui nous font perdre ou du moins éviter le stockage excessif des graisses, savoir comment les utiliser dans le temps est essentiel pour obtenir le meilleur résultat.

Notre tube digestif est en fait un gros organe qui pourrait devenir nuisible en créant une auto-intoxication si la qualité de l’alimentation n’est pas bonne, d’où la nécessité de varier ce qu’on ingère et de prioriser les fruits et légumes.

Les probiotiques sont en fait des petites bactéries en boite, des bonnes bactéries utiles à l’homme pour son bien-être et sa santé. Les connaissances actuelles nous donnent des informations sur comment bien utiliser les probiotiques, voici quelques règles très simples à suivre :

  • Pour les probiotiques à conserver au frais, éviter de rompre trop longtemps la chaîne du froid entre l’achat à la pharmacie et son arrivée dans votre congélateur.
  • Prenez le produit environ une demi-heure avant ou deux heures après le repas afin de minimiser le séjour des probiotiques dans l’antre gastrique qui ne lui est pas propice.
  • Consommez quotidiennement des doses régulières pendant au moins un mois pour des effets maximaux.

Les médecins attestent que lactobacillus produit assez d’acides lactiques pour nuire aux mauvaises bactéries et ainsi protéger l’organisme contre les infections que ces dernières pourraient causer. Quand on a des problèmes de côlon irritable, d’intolérance alimentaire, on cherche généralement le probiotique qui va nous aider à retrouver et rétablir l’équilibre intestinal. Les probiotiques sont recommandés pour augmenter la fonction de barrière de la muqueuse de l’intestin, ils régularisent le bon fonctionnement du système immunitaire et permettent d’éviter les problèmes de suractivation. Les nutriments fermentés dans le tube digestif seront immédiatement absorbés par les villosités de l’intestin, tandis que les déchets et les bactéries nuisibles seront quant à eux éliminés du conduit digestif.

ProBio-Flor L Gasseri

Les compléments alimentaires que constituent les probiotiques vont devoir passer par l’estomac avant d’arriver dans la flore intestinale. Ce passage dans l’estomac est assez risqué en raison des acides gastriques présents sur les lieux. Ces acides tuent les bonnes bactéries dans les probiotiques. De ce fait, pour obtenir des résultats palpables, il est important de suivre quelques recommandations. Par exemple, pour traiter des problèmes digestifs comme les ballonnements, les constipations ou les diarrhées, il sera préférable de prendre votre probiotique à chaque repas jusqu’à cessation de vos symptômes. Si vous venez tout juste de commencer votre traitement, il sera mieux de doubler les doses pendant 2 voire 4 semaines pour plus de chance d’amasser des bactéries bénignes vivantes une fois arrivées dans votre intestin. Certains probiotiques vont plutôt vous aider à mieux digérer les protéines donc les prendre avec plusieurs repas peut-être une bonne idée. Si vous avez du mal à vous endormir ou si vous voulez calmer votre intestin avant de vous reposer, prenez plutôt les probiotiques justes avant de vous coucher avec une petite collation.

Peut-on prendre les probiotiques en même temps que d’autres médicaments ? Le fait de prendre des probiotiques tout juste après un autre médicament ne présente aucun trouble pour votre état de santé. Toutefois, dans certains cas, le médicament pourrait désaltérer la coque protectrice du probiotique. Il est alors conseillé de prendre un supplément probiotique une vingtaine de minutes après la consommation d’une autre substance bénigne.

 

Manger des probiotiques tout en suivant un traitement à base d’antibiotique

 

Une bonne santé dépend forcément d’une bonne alimentation. Savoir manger est primordial au bien-être que ce soit purement esthétique ou thérapeutique. Une consommation régulière de probiotique s’accompagne à merveille avec une alimentation équilibrée, variée et saine. User des probiotiques avec des aliments qui ne lui seront pas favorables ne vous sera pas avantageux. Un tube digestif en bon état, avec un transit correct et un bon bol alimentaire en son sein va optimiser le rendement en termes de réponse aux probiotiques. Sachez que les prises antibiotiques peuvent entraîner des défaillances au niveau du système immunitaire et peuvent altérer ou diminuer les bienfaits probiotiques. À cet effet, il est donc préférable de garder un intervalle de temps pour consommer de l’antibiotique et des probiotiques.

Probiotique avant ou après repas ? Seuls votre pharmacien ou votre médecin pourront en décider en fonction de l’état de votre corps, des sécrétions de votre estomac, de la contraction de vos fibres musculaires, de votre transit intestinal et bien d’autres paramètres. S’il n’émet aucun critique à ce sujet, vous êtes alors libre de choisir le moment opportun pour prendre vos probiotiques. Sachez que la consommation des probiotiques avant le repas permet de limiter les effets acides du suc gastrique étant donné que votre estomac ne contient encore aucun aliment à cet instant.

L’entrée en jeu des probiotiques dans le domaine médical est très importante. La plupart des recherches et des analyses scientifiques réalisées ont d’ailleurs pour objectif d’identifier des méthodes préventives efficaces pour le traitement d’une maladie pathologique quelconque. À cet effet, les probiotiques promettent des bienfaits préventifs bien avant que les maladies gastro-intestinales n’apparaissent. Les probiotiques effets seront d’autant plus importants sur des aliments favorables à leurs actions comme les fibres solubles présents dans les légumes verts.

Un bol alimentaire contenant davantage d’huiles essentielles va favoriser la prolifération et le bon développement du microbiote intestinal. Il est important de nourrir aussi ces petits microbes que nous hébergeons pour qu’ils fassent correctement leur travail. Bien les approvisionner en nourriture vas non seulement les permettre d’augmenter en nombre, mais aussi d’augmenter leur puissance vis-à-vis des agresseurs. Aussi, un bon équilibre ne sera atteint qu’avec une bonne alimentation en parallèle avec le traitement en probiotiques. Bien sûr, les actions bénéfiques escomptées des bactéries probiotiques sont majoritairement focalisées sur la flore intestinale, mais pour réellement le percevoir, le nombre d’UFC promu par le complément alimentaire ne devrait pas être en dessous des 2 milliards. La taille, le type de souche bactérienne compris dans les probiotiques peuvent aussi déterminer l’efficacité du produit à traiter les troubles intestinaux à la suite d’une prise antibiotique.

Autres Articles liés à ce thème  :

  1. Les aliments prébiotiques pour maigrir
  2. Probiotiques naturels – le kefir 
  3. Probiotiques naturel – flore intime
  4. Des yaourts aux probiotiques naturels
  5. Perdre du poids efficacement
  6. L-Gasseri probiotique Oxagood
  7. Où trouver du L-Gasseri ?
  8. Probiotique pour ventre gonflé
  9. Pour un meilleur soin intestinal
  10. Concentration lactique à effet minceur

Commande en ligne :